Alphabet laisse tomber les drones solaires

Alphabet vient d’annoncer une nouvelle assez surprenante. Le groupe a finalement décidé de mettre un terme à son projet de drones solaires. Il préfère en effet se focaliser sur le Projet Loon.

Le géant américain s’est donné pour mission de connecter le monde et d’apporter le web dans les territoires les plus reculés. Pour se faire, il travaille depuis plusieurs années sur des technologies innovantes en interne et il a aussi procédé à de nombreux rachats afin de gagner le plus de temps possible.

Alphabet Drones

Alphabet laisse tomber les drones.

Alphabet n’est effectivement pas le seul à s’être lancé dans cette mission périlleuse. Facebook affiche lui aussi les mêmes ambitions.

Alphabet souhaite connecter le monde

En 2014, le groupe a donc signé un gros chèque afin de mettre la main sur Titan Aerospace, une entreprise spécialisée dans le développement de drones solaires autonomes, des drones capables de rester en vol pendant de très longues durées et de se déplacer sans nécessiter l’intervention d’un pilote ou d’un opérateur.

L’entreprise et ses brevets ont alors été intégrés à la fameuse division de recherche de la marque, le fameux Google X.

Cette dernière avait de solides ambitions pour ces drones et elle souhaitait ainsi les utiliser pour étendre l’infrastructure de la marque aux territoires les plus reculés, le tout en s’appuyant sur de puissantes connexions radio.

Mais voilà, après plusieurs années de développement et pas mal de sacrifices, Alphabet a finalement décidé de jeter l’éponge et de mettre un terme définitif à son projet.

Le groupe va recentrer son activité sur le Projet Loon

La rumeur courait depuis un moment maintenant et un représentant de la division de recherche du groupe a fini par confirmer l’information à Business Insider, tout en précisant que le dossier avait été refermé depuis plusieurs mois. Il ne s’est pas étendu sur les raisons qui ont poussé le géant à prendre cette décision, mais il a tout de même indiqué que l’entreprise préférait se focaliser sur le Project Loon.

Lancé en 2013, le Projet Loon a exactement les mêmes objectifs et il vise lui aussi à connecter le monde, cette fois en s’appuyant sur des ballons stratosphériques capables de voler pendant plusieurs mois.

Alphabet pense en effet que ce projet est plus réaliste sur le plan technique, mais aussi sur le plan économique. L’équipe de Titan Aerospace sera donc réaffectée à d’autres projets. Loon en fait partie.

Une chose est sûre en tout cas, ça bouge pas mal du côté du groupe en ce moment. Si l’on en croit Bloomberg, ce dernier aurait en effet prévu de mettre en vente Terra Bella, son service d’imagerie satellite.

Mots-clés alphabetgoogle