Amazon a fait breveter sa nouvelle technologie de surveillance utilisée sur ses drones de livraison

Bien que les drones d’Amazon ne livrent pas encore de colis, l’entreprise envisage déjà une autre utilisation pour ces appareils.

Récemment, le géant de la distribution a obtenu un brevet pour son nouveau modèle d’UAV (Unmanned Aerial Vehicle) permettant à ce dernier d’être utilisé pour la surveillance. Le concept consiste à surveiller la maison d’un client entre deux livraisons.

Drone

Crédits Unsplash

Amazon avait déposé le brevet en juin 2015, mais celui-ci n’a été rendu public que vers le début du mois de juin. Le brevet donne une description de la façon dont les drones pourront être loués pour vérifier des situations comme des portes de garage ouvertes ou des fenêtres brisées avant d’alerter les propriétaires.

Le nouveau drone d’Amazon n’a encore effectué aucune livraison, mais la compagnie espère lancer un service commercial dans les mois à venir.

Le fonctionnement de l’appareil

On a déjà entendu parler de drones de surveillance, surtout dans le secteur de la défense. Cette fois-ci, ces UAV seront utilisés pour assurer la sécurité au niveau des domiciles des usagers. Le fait que ce travail de surveillance soit effectué par des drones de livraison est une première.

Le brevet d’Amazon donne quelques détails sur la façon dont l’UAV va fonctionner. Par exemple, il y est indiqué que les clients pourront payer pour la visite d’un drone que ce soit toutes les heures, tous les jours, ou toutes les semaines. L’appareil peut aussi être équipé de caméras à vision nocturne et de microphones pour augmenter sa sensibilité.

La question de la vie privée

Le problème qui se pose pour Amazon dans l’utilisation de ses drones pour la surveillance est la question de la vie privée. Ce cas se présente surtout au niveau des voisins qui ne donnent pas la permission à la société de braquer des caméras sur leur maison. Le brevet mentionne ce problème et propose une solution.

D’après le document, une technologie de géolocalisation sera utilisée pour s’assurer que les drones ne filmeront pas une maison qu’ils ne devraient pas filmer. Pour cela, l’image prise pourrait être retouchée pendant l’enregistrement ou après celui-ci. Il y a aussi la possibilité de restreindre physiquement un capteur de l’UAV pour qu’il ne puisse pas diriger ses caméras vers une maison non autorisée.

Cette nouvelle idée d’Amazon présente des avantages en ce qui concerne la sécurité. Cependant, ce sera encore difficile de convaincre les usagers qui craignent une violation de leur vie privée.

Mots-clés amazondrones