Amazon augmente le salaire minimum mais supprime les privilèges de ses employés

Amazon a reçu des éloges après avoir augmenté le salaire minimum de ses employés à 15 dollars de l’heure le 2 octobre 2018. Toutefois, il semble que le géant du e-commerce a exigé une contrepartie. Le géant IT a mis fin aux options d’achat d’actions et aux primes mensuelles auxquels ses employés pouvaient prétendre.

Certains collaborateurs affirment qu’ils gagnent actuellement moins d’argent qu’avant l’augmentation du salaire.

Amazon a déclaré dans un communiqué paru le 2 octobre 2018 que la société avait décidé de passer à un nouveau programme d’achat d’actions et a ajouté que les employés payés à l’heure privilégiaient la prévisibilité et l’immédiateté de l’argent aux unités d’action restreintes ou UAR. Néanmoins, le communiqué n’a pas fait mention de la disparition des primes mensuelles.

De nombreux salariés des entrepôts d’Amazon ont critiqué cette décision en déclarant qu’en réalité, ils perdaient des milliers de dollars de primes.

Une augmentation qui fait perdre de l’argent aux employés

Avant l’adoption de cette décision, les employés d’Amazon recevaient gratuitement deux actions d’Amazon qui valent environ 1950 dollars par action et avaient une option d’achat d’actions supplémentaire chaque année. Cependant, la décision de l’entreprise aura pour effet de supprimer le programme d’UAR et de le remplacer par un plan d’achat direct d’ici la fin de 2019.

Un salarié d’un entrepôt d’Amazon a confié à The Verge par le biais d’un courrier électronique que les employés ont été ravagés par la nouvelle étant donné que la majorité d’entre eux dépendent des incitations VCP et RSU.

Il s’agit d’un programme de bonus mensuel basé sur la performance et d’une rémunération variable en plus de leur salaire horaire. Avec les incitations VCP, les travailleurs peuvent avoir une prime mensuelle de 8% et une prime de 16% les mois de novembre et de décembre qui sont des périodes de pointe.

Amazon campe sur ses positions

Un porte-parole d’Amazon a déclaré dans un communiqué envoyé par courrier électronique à CNBC que « L’augmentation significative des salaires horaires en espèces compense largement la suppression progressive de la prime d’encouragement et des RSU. » Il ajoute que l’entreprise peut « confirmer que tous les employés horaires du Service des opérations et du service clientèle verront leur rémunération totale augmenter à la suite de cette annonce. De plus, comme elle n’est plus basée sur des incitatifs, la rémunération sera plus immédiate et prévisible. »

Mots-clés amazon