Amazon, bientôt 1 800 nouveaux emplois en France

Amazon compte élargir sa place de marché et étendre un peu plus son emprise sur le secteur de la distribution en Europe. Annoncée dans un communiqué de presse récemment, la création de 1 800 emplois en France d’ici la fin de l’année est sa prochaine ambition.

En plus d’établir sa place sur le secteur de la vente en ligne, ce désir d’Amazon redynamisera également le marché de l’emploi en France. Les nouveaux postes qui seront créés seront sous forme de contrats à durée indéterminée. Cela aura pour effet d’augmenter le nombre des travailleurs permanents d’Amazon sur l’Hexagone qui passera à 9 300 à la fin de cette année.

Alors qu’elle est déjà bien installée en Grande-Bretagne et en Allemagne, cette action marque la volonté de la puissante plateforme à s’investir davantage sur le marché européen, notamment en France.

Amazon domine le secteur du e-commerce en France

Depuis 2010, le puissant groupe a déjà investi près de 2 milliards d’euros sur le marché français. Dominant le secteur du e-commerce, Amazon y engrange une part de marché assez conséquente. Avec 20 sites à son actif, le grand groupe américain ne cesse d’étendre son champ d’action.

Parmi ces sites figure le nouveau centre logistique basé à Brétigny-Sur-Orge qui ouvrira ses portes durant l’été.

Au total, le leader du e-commerce dispose actuellement de six centres logistiques en France. À noter que les activités d’Amazon ne se limitent pas uniquement à la vente. Afin de satisfaire ses clients, le groupe dispose également de flottes dédiées aux livraisons. Selon les statistiques, Amazon détient 17,3 % des parts de marché de la vente en ligne en France contre 2 % seulement sur les épiceries.

Un désir de s’étendre sur le secteur des produits d’épiceries

Autant Amazon dénote sa suprématie dans le secteur du e-commerce, autant il prouve son désir de l’étendre jusqu’aux autres secteurs. Peu présent dans la branche des produits d’épiceries, Amazon compte bien rectifier le tir. La firme ne cache pas son désir de s’ouvrir au secteur du commerce de produits alimentaires.

Dans cette optique, le groupe avait déjà lancé Amazon Prime Express, un service de livraison, à Paris depuis 2016. La mise en place d’un autre service de livraison spécialisé dans les produits d’épicerie est également en développement. Depuis le mois d’avril dernier, un partenariat entre Amazon et la maison de distribution française Casino a été concrétisé.

Les consommateurs devraient donc retrouver des casiers servant à la collecte des produits commandés sur Amazon dans les magasins Casino. De plus en plus d’articles de la marque française devront aussi être présents sur la plateforme de e-commerce.

Mots-clés amazon