Amazon confirme un premier cas de coronavirus chez son personnel américain

Alors qu’Amazon multiplie les efforts pour protéger son personnel et ses locaux du coronavirus, il semble que le géant du commerce en ligne n’ait pas pu en réchapper. En effet, alors que deux employés de la firme ont contracté le virus en Italie, cette fois-ci, Bloomberg nous rapporte qu’un premier employé américain d’Amazon a également attrapé le virus.

Cet employé travaillait au complexe de bureaux d’Amazon South Lake Union, à Seattle, dans l’Etat de Washington. Le mardi 25 février 2020, il était souffrant si bien qu’il a été renvoyé chez lui et le mardi 3 mars dernier, Amazon a été informé qu’il avait été diagnostiqué positif au coronavirus. Le détaillant en ligne n’a pas tardé a informé par e-mail tous les collègues qui avaient été en contact avec cet employé de son état de santé.

Crédits Unsplash

À noter que Washington a connu la première infection de Covid-19 aux États-Unis, et qui détient actuellement le plus grand nombre de cas de contaminations dans le pays.

Le coronavirus a actuellement contaminé plus de 92.000 patients et causé 3.161 décès

Au moment de rapporter les faits, Bloomberg a indiqué qu’il y avait déjà plus de 92.000 infections et 3.161 décès attribués au virus. Le ministère de la Santé local aux États-Unis a déclaré qu’il y avait 21 personnes infectées et 8 décédées dans la région élargie du comté de King, dont la plupart a eu lieu dans un établissement de soins à longue durée.

Les pompiers et secouristes ayant transporté les patients infectés ont été mis en quarantaine, certaines écoles ont été fermées pour être nettoyées tandis que des magasins locaux sont en rupture de stock pour les désinfectants pour les mains et les masques faciaux. Pourtant, les responsables de la santé avertissent qu’il pourrait y avoir des centaines d’infections qui n’ont pas encore été identifiées ni dans l’Etat de Washington, ni potentiellement au niveau national.

Amazon limite au maximum les déplacements et interactions de ses employés

Dans le cas particulier d’Amazon, le géant du commerce en ligne a récemment décidé de limiter les déplacements non essentiels de ses employés et d’annuler les visites des entrepôts. La firme technologique a également pris la précaution de se retirer des événements comme la Game Developers Conference 2020 et n’effectue les entretiens avec ses éventuels nouveaux salariés que par vidéoconférence.

Malgré tout, les responsables sanitaires indiquent que le coronavirus, qui provoque des symptômes bénins ou pseudo-grippaux chez la majorité des personnes infectées, s’avère plus dangereux pour les personnes âgées ou souffrant d’autres affections sous-jacentes.

Mots-clés amazonCoronavirus