Amazon : désormais des robots à la place des décisionnaires commerciaux

Amazon est l’une des plus grandes entreprises de distribution au monde. Par conséquent, organiser la logistique de ses marchandises est loin d’être évident. Ainsi, Amazon a adopté depuis un certain temps l’utilisation de robots automatisés pour aider les humains dans le transport des marchandises dans les entrepôts. Il semblerait que les fonctions attribuées à ces robots aient énormément évolué.

Les collaborateurs qui sont chargés de négocier des contrats de plusieurs millions de dollars avec de grandes marques sont désormais remplacés par un logiciel qui prédit ce que les consommateurs veulent acheter et combien ils sont prêts à dépenser pour ces produits.

Robot

Les algorithmes d’Amazon, affinés par des années de surveillance du comportement des clients, permettent à l’entreprise de sortir du jeu des devinettes propre aux humains.

Cette situation amène l’épineuse question : que va-t-il advenir des employés d’Amazon ?

Amazon et le facteur humain

À l’avenir, Amazon aura certainement besoin de moins de personnes pour gérer ses activités de vente au détail. La société a cependant déclaré qu’elle créera des emplois et ajoutera de l’automatisation à l’entreprise pour mieux servir les clients.

« Nous travaillons depuis un certain temps à standardiser les produits, les outils et les services que nous proposons aux marques et aux revendeurs qui se vendent sur Amazon et avons donc apporté quelques changements organisationnels. » a déclaré le géant du e-commerce dans un communiqué. Pour appuyer cette déclaration, Amazon a rappelé que le groupe a créé plus de 130 000 emplois l’année dernière.

L’automatisation des systèmes d’Amazon

Amazon a commencé à automatiser les emplois de vente au détail il y a plusieurs années. Dans le cadre d’une initiative appelée « hands off the wheel » (mains au volant), l’entreprise a déplacé des tâches telles que la prévision de la demande, la commande de l’inventaire et la négociation des prix par des algorithmes.

Étant donné le rythme de l’avancée actuelle de la technologie, il est fort probable que ces robots seront aptes à exécuter encore davantage de tâches normalement effectuées par des humains. Selon toute logique, le choix d’Amazon se tournera vers les robots parce que ce sont des entités plus fiables, facilement contrôlables et bien entendu rentables que les salariés.