Amazon va lancer des drones autonomes pour assurer certaines livraisons

Inutile de regarder votre calendrier, nous sommes encore loin du 1er avril et cet article n’est donc en aucun cas une blague, ni même une plaisanterie. Jeff Bezos a bel et bien annoncé que sa firme était en train de concevoir des drones autonomes capables d’assurer certaines livraisons en un temps record, soit en une demie-heure tout rond. Baptisé Amazon Prime Air, ce programme n’aboutira cependant pas avant plusieurs années et il faudra donc attendre encore un peu avant de voir un drone se poser délicatement sur la terrasse de notre loft parisien.

Les facteurs et autres livreurs peuvent trembler, Amazon est bien décidé à offrir à ses clients une alternative robotisée à leurs services. L’idée, à la base, est assez simple puisqu’il s’agit d’automatiser le processus de livraison en s’appuyant sur des drones autonomes capables de se déplacer sans le concours d’un pilote. Tout se passerait ainsi directement depuis les entrepôts de la firme. Un produit emballé associé à une adresse avant d’être confié à un drone qui prendra le relai et qui ira déposer le précieux colis aux pieds du client, le tout en une demie heure à peine.

Amazon Prime Air

Des drones chez Amazon, c’est la classe non ?

Le rêve à l’état pur.

Mais avec quelques limitations tout de même. Premier point et pas des moindres, le programme Amazon Prime Air ne concernerait que les colis pesant moins de “five pounds”, et donc de 2 kg. Ce n’est donc pas demain la veille que vous verrez un drone de plusieurs mètres d’envergure vous déposer votre dernier iMac flambant neuf. En outre, quoi qu’il arrive, Amazon devra s’en tenir à la règlementation en vigueur dans chaque pays. La firme ne pourra donc pas lancer son programme n’importe où, ou n’importe comment. On peut effectivement rappeler que les textes de loi français sont très contraignants.

Sacrée idée en tout cas, surtout quand on voit tous les problèmes de livraison que nous rencontrons au quotidien. J’ai la chance, pour ma part, d’avoir un super facteur, mais je sais que ce n’est pas le cas de tout le monde. En tout cas, chapeau bas pour Jeff Bezos. Une fois que ses drones se seront démocratisés, une fois que nous nous serons habitués à eux, il ne lui restera effectivement plus qu’à les armer pour prendre le contrôle du monde libre.

Ca finira forcément comme ça.

Via

Mots-clés amazonweb