Amazon et les Zeppelins, une histoire d’amour naissante ?

Lorsqu’on parle de zeppelins on pense Allemagne, première guerre mondiale, crash du Hindenburg en 1937… En fait on pense surtout Histoire ancienne. Ce n’est visiblement pas le cas chez Amazon, les responsables et ingénieurs de la firme ayant semble-t-il un nouveau projet fou derrière la tête.

Si l’on en croit un brevet déposé en décembre 2014, auprès de l’USPTO (United States Patent and Trademark Office), Amazon réfléchirait effectivement à créer des entrepôts aériens suspendus à des zeppelins. Ces derniers pourraient ainsi être déployés au dessus de zones où la demande est particulièrement forte, et seraient destinés à servir de “base” aux drones de livraisons. Un projet abracadabrant, qui n’a apparemment rien d’une blague.

Amazon PrimeAir drone

Les drones de livraison d’Amazon pourrait bien finir par aller chercher leurs colis dans des entrepôts aériens.

Pour rentabiliser au maximum l’opération la firme positionnerait ces fameux zeppelins à des endroits stratégiques – où la demande en certains produits spécifiques est très élevée – dans l’optique de procéder aux livraisons par drones le plus vite possible.

Un entrepôt aérien au dessus d’un stade, durant un match de football à guichets fermés…

C’est en effet l’exemple mis en avant par la firme dans son brevet. L’entrepôt aérien pourrait être placé au dessus d’un stade de foot plein à craquer. Il serait alors en mesure de livrer par l’intermédiaire d’une flotte de drones, des produits sélectionnés en amont pour l’événement tels que des objets dédiés aux supporters ou de la nourriture.

En outre l’entrepôt aérien pourrait se voir équipé d’écrans géants en vue de diffuser de la publicité pendant le match.

Amazon tablerait sur la livraison de denrées alimentaires

La société serait visiblement en passe de se lancer dans la livraison de nourriture. Pour se faire Amazon aurait recours à des drones spécialement conçus pour cet usage, et dotés d’un système de température contrôlée. Leur navigation serait d’autre part facilitée grâce à un balayage permanent de l’environnement immédiat, permettant de recueillir en temps réel certaines données importantes comme la météo ou la température extérieure.

Enfin, les entrepôts aériens seraient en ce qui les concernent ravitaillés en produits par des navettes capables d’accueillir des employés de la firme, et de nouveaux drones.

Notons que – sans surprise – ce projet sidérant ne connait pas encore de date de test ou de lancement.

Crédit photo

Mots-clés amazondrones