Quand Amazon se lance dans l’immobilier

Connaissez-vous le point commun entre Arlington (Virginie), Seattle (Washington) et Nashville (Tennessee) ? Le géant de la vente en ligne Amazon y a installé des sites et depuis, le prix de l’immobilier a tellement grimpé que maintenant les familles à moyen ou faible revenu ne peuvent plus se trouver un toit.

Pour remédier à ce problème, la firme de Jeff Bezos veut donc investir 2 milliards de dollars pour construire et préserver des habitations bon marché dans ces 3 villes, d’ici 2026. Pour ce faire, Amazon va octroyer des prêts et des marges de crédit, et va subventionner différents projets dans le secteur immobilier d’Arlington, de Seattle et de Nashville.

Crédits Pixabay

Pour mener à bien son projet, Amazon dispose bien évidemment du soutien de diverses associations, comme celle des défenseurs du logement abordable en Virginie. Ironie de la situation, après avoir fait grimper le coût de l’immobilier dans ces 3 villes au fil des années, Amazon s’est maintenant décidé à changer la donne.

D’ici 5 ans, des milliers de logements à coûts abordables seront construits

Dans un communiqué de presse fait la semaine dernière, Amazon a donc annoncé l’imminente mise en place ou la préservation de 20 000 habitations autour des métropoles de Seattle, d’Arlington et de Nashville. Ces logements à prix raisonnable seront à la portée des familles qui gagnent 80 % ou moins du salaire médian, selon le géant.

En effet, depuis l’installation d’Amazon dans ces 3 villes, le coût de l’immobilier a flambé. Ce qui a valu diverses critiques particulièrement négatives à l’entreprise. Pour se défendre, Catherine Buell, la responsable du développement communautaire de la firme, a déclaré dans le Wall Street Journal qu’Amazon n’a pas pensé à un impact sur le marché de l’immobilier.

Suite à l’annonce de ce prochain investissement de 2 milliards de dollars, l’entreprise de Jeff Bezos a obtenu le soutien de diverses associations d’aide au logement. À titre d’information, ce n’est pas la première fois qu’Amazon investit pour la mise en place d’habitations abordables dans ces mêmes zones.

Une manière pour Amazon de redorer son image

Depuis près de deux décennies, la présence d’Amazon à Seattle s’est fait beaucoup ressentir dans le secteur immobilier. D’ailleurs, en 2018, après l’installation de son second siège à Arlington, le prix de l’immobilier qui y était déjà élevé, a encore grimpé.

En effet, suite à l’installation de l’HQ2 d’Amazon à Arlington, même pas après six mois, le coût das logements a augmenté de 18 %. Par exemple, alors qu’une maison unifamiliale unique y vaut entre 805 000 et 949 500 $, le loyer moyen y est compris entre 2 024 et 3 367 $. Ce qui est juste hors de la portée des familles à faible revenu et de celles de classe moyenne.

Avec cet investissement de 2 milliards de dollars, Nina Janopaul, PDG d’APAH (Arlington Partnership for Affordable Housing), n’a pas manqué de féliciter Amazon.

Mots-clés amazonimmobilier