Amazon Prime Day 2020 : l’entreprise pourrait empocher jusqu’à 9,91 milliards de dollars

L’Amazon Prime Day 2020 pourrait, selon les estimations, générer 9,91 milliards de dollars de revenus pour la plateforme de commerce électronique créé par Jeff Bezos.

Des chiffres qui se basent sur les tendances de croissance de l’événement dédié aux abonnés Prime d’Amazon depuis sa création. Il est à noter que l’année dernière le Prime Day a rapporté près de 6,93 milliards de dollars.

Les entrepôts d'Amazon

Photo de Bryan Angelo – Unsplash

L’événement devrait ainsi entraîner une augmentation des ventes de près de 43 %, durant ces deux jours où les consommateurs ne sauront plus où donner de la tête entre les différentes « affaires ». Il est ainsi à prévoir que l’édition des Prime Days de cette année soit la plus rémunératrice de la série depuis son instauration.

Les prévisions pour l’Amazon Prime Day de cette année

Ainsi, le Prime Day d’Amazon a connu une croissance relativement massive depuis sa première édition. Le total des ventes mondiales connaît, entre autres, une augmentation avoisinant les 50 à 60 % chaque année.

Selon les estimations prévisionnelles d’Insider Intelligence, l’événement Prime Day pourrait donner lieu à des ventes à hauteur de près de 6,17 milliards de dollars, rien qu’aux États-Unis. Ce qui équivaudrait à environ 62,3 % des ventes au niveau mondial.

La croissance de l’événement devrait d’ailleurs se poursuivre comme il s’est étendu à d’autres pays. La Turquie et le Brésil ont en effet pour la première fois pu participer aux Amazon Prime Days avec cette édition 2020.

De nouvelles tendances d’achat et d’adhésion en perspective

L’Amazon Prime Day 2020 est relativement différent des événements précédents mis en place par le géant de l’e-commerce. En effet, il est organisé en octobre alors que les anciennes éditions prenaient place au mois de juillet. Cette particularité pourrait changer la tendance de consommation des utilisateurs.

Toutefois, les clients premium d’Amazon pourront notamment moins se concentrer sur les produits pour la rentrée scolaire. Plus concrètement, les usagers Amazon Prime ont affirmé leur besoin d’acheter des cadeaux de vacances lors du Prime Day. Des intentions qui ont transparu chez près de 75 % des membres, selon une étude entreprise par Criteo au mois d’août.

À l’heure où la pandémie du coronavirus fait encore rage, le secteur du commerce électronique est actuellement en pleine évolution. De nouvelles demandes ainsi qu’un nombre plus important d’adhésions à l’offre Prime seraient alors à prévoir. Et concernant les chiffres réels au sortir de ces deux jours de promotions, on attend le compte-rendu d’Amazon pour voir si la tendance s’est confirmée.