Amazon reste imbattable sur le marché des haut-parleurs intelligents

Malgré tous leurs efforts, Apple et Google n’arrivent pas à dépasser Amazon en termes de ventes d’enceintes connectées « Smart-speaker ». Les dernières statistiques dévoilent qu’actuellement, ils ne sont que 38 % de consommateurs à utiliser les smart speakers de Google et seuls 18 % ont opté pour ceux d’Apple.

Ainsi même si les appareils d’Apple et de Google sont ultra-sophistiqués et performants, Amazon reste toujours à la première place. Le géant du e-commerce et son haut-parleur intelligent Echo dominent 70 % des parts du marché depuis des années.

Amazon Echo

Et ce n’est pas prêt de s’arrêter, car même si les ventes d’Amazon tendent à se ralentir, eMarketer a prédit que cette domination pourrait tendre jusqu’à l’an prochain. Comme l’explique Victoria Petrock, analyste principal du cabinet : « nous nous attendions auparavant à ce que Google et Apple fassent davantage de percées sur ce marché, mais Amazon est resté agressif ».

Alexa a renforcé la position d’Echo

Ces haut-parleurs intelligents sont beaucoup plus pratiques lorsqu’ils sont compatibles avec un ou plusieurs assistants vocaux, or c’est exactement le cas des haut-parleurs Echo d’Amazon. Grâce à leur compatibilité avec Alexa, l’assistant intelligent d’Amazon, ils offrent alors une utilisation vraiment simple et intuitive par rapport aux modèles Google et Apple.

Si l’on en croit le rapport présenté par eMarketer, plus de 83 millions de personnes utiliseront des haut-parleurs intelligents cette année. Notons que les haut-parleurs intelligents sont utilisés dans la maison, dans les voitures et dans les appareils ménagers intelligents. Cette utilisation augmentera de 13,7 % par rapport à l’année précédente.

Un produit qui sera bientôt dépassé ?

Si les haut-parleurs intelligents avec assistance vocale connectée sont vraiment pratiques, leurs jours pourraient bien être comptés. En effet avec l’avènement des assistants vocaux intégrés, les haut-parleurs intelligents pourraient devenir obsolètes. Selon Petrock, leur popularité diminuera à mesure que les gens optent pour les assistants vocaux intégrés.

Dans tous les cas, Amazon est bien décidé à rester en tête de proue, devant Apple et Google qui ne comptent pas être laissés en plan. Comme  quoi, le bras de fer entre les trois géants promet d’être encore plus rude !