Amazon retire 66 produits considérés comme des drogues

Amazon est le leader de la vente en ligne de produit, depuis diversifié dans d’autres activités comme la SVOD avec Amazon Prime, les nouvelles technologies avec les enceintes connectées Echo dotées de l’assistant vocal Alexa, etc. Mais comme bon site de ventes en ligne, Amazon laisse la possibilité à des professionnels de passer par la plate-forme, raflant, au passage, une commission. Et alors que la société était récemment épinglée pour ses nombreuses contrefaçons disponibles à l’achat, nouveau coup dur pour cette dernière. The Verge révèle que plusieurs produits, considérés comme des drogues, ont été vendus sur Amazon.

On trouve notamment des dopants, poussant Amazon à prendre une décision.

Crédits Pixabay

Le site de ventes en ligne a retiré 66 produits considérés comme des drogues.

Amazon retire des produits illicites de la vente

Ce sont 66 produits, considérés comme des drogues illégales, qui ont été retirés de chez Amazon.

La société confirme cette information auprès de The Verge, s’expliquant sur cette décision dans le cadre du respect de la loi.

Les produits concernés étaient précédemment autorisés sur notre plate-forme, notamment pour la recherche, mais ont été détournés pour de l’injection et consommation.

Par conséquence, nous avons décidé d’en interdire la vente.

Mais comment Amazon a-t-il été épinglé pour ces produits, qui passaient précédemment entre les mailles du filet ?

C’est une association américaine à but non lucratif, The Mark Up, qui a mené une enquête pour repérer les produits concernés. On y trouve des produits dopants, hormones utilisées par les sportifs pour booster les performances ou optimiser le temps de récupération. Un usage qui aura pu être fait par des athlètes, commandant les drogues sur Amazon, et d’autres personnes souhaitant en détourner l’usage. Car Amazon rappelle que ces produits étaient destinés à la recherche.

Des drogues considérées comme dangereuses par les autorités sanitaires étasuniennes. Ces dernières sont notamment responsables de maladies graves touchant le cœur, développant des cancers, selon plusieurs études sérieuses.

Et si certains ont pu se procurer des produits illicites, c’est notamment à cause du manque de vigilance d’Amazon. Le site de ventes en ligne autorisait leur vente, uniquement dans un cadre de recherche pour les laboratoires. Dans les faits, n’importe qui pouvait commander, depuis chez soi, les drogues, pour une consommation personnelle.

Mots-clés amazon