Amazon se lance dans l’IA de reconnaissance d’images

Amazon vient de lever le voile sur un nouveau produit assez surprenant. Rekognition se présente effectivement sous la forme d’une intelligence artificielle spécialisée dans la reconnaissance d’images.

Le groupe s’intéresse depuis plusieurs années à l’IA. Vingt, en fait. Après avoir passé un long moment à développer un assistant virtuel capable de se plier à la moindre de nos exigences (Alexa), il a demandé à ses ingénieurs de mettre au point un nouvel outil spécialisé dans la reconnaissance d’images.

AWS Rekognition

AWS Rekognition, une IA pas comme les autres.

Proposé aux développeurs utilisant les AWS, Rekognition pousse le concept très loin. Si cette IA est parfaitement capable d’identifier un individu, un animal ou même un objet, elle peut également l’analyser grâce à son réseau neuronal virtuel.

Amazon et l’intelligence artificielle, une longue histoire d’amour

Grâce à lui, elle peut notamment détecter le sexe d’une personne ou même la race d’un chien apparaissant sur une photo. Pour réussir cette prouesse, Amazon a simplement demandé à son système d’analyser des milliers d’images différentes afin de se constituer la  base de données la plus complète et la plus exhaustive possible.

Mais Rekognition ne s’arrête pas là. En analysant le visage d’un individu, il peut également lire ses émotions et déterminer par exemple s’il éprouve de la joie, de la colère ou de la tristesse.

Comme indiqué un peu plus haut, Amazon a fait le choix d’intégrer son outil à son offre AWS. Les développeurs peuvent donc intégrer ses fonctions d’analyse à leurs propres applications s’ils le désirent. Cela devrait notamment intéresser ceux qui travaillent dans le milieu de la reconnaissance faciale.

Rekognition est uniquement disponible sur certains marchés

Seul bémol, pour le moment, Rekognition n’est pas encore disponible partout. Pour en profiter, il faut ainsi résider aux États-Unis ou en Irlande. Le géant américain ne compte cependant pas en rester là et il le déploiera prochainement dans d’autres marchés. Cela vaut aussi pour le territoire européen, naturellement.

En parallèle, Amazon a aussi lancé deux autres outils : Lex et Polly.

Le premier offre aux applications la possibilité d’interagir avec l’utilisateur en s’appuyant sur le langage oral ou textuel. Le second, pour sa part, est capable de convertir un texte en enregistrement audio avec une quarantaine de voix différentes dans les deux sexes.

À noter que tous ces produits ont été présentés durant le AWS re:Invent qui s’est tenu cette semaine aux États-Unis. Pour revoir les différentes conférences, il suffit de vous rendre sur la chaîne YouTube d’AWS.