Amazon va peut-être racheter Slack

Il semblerait que Slack Technologies soit dans la ligne de mire d’Amazon. D’après Bloomberg, la start-up américaine aurait été contactée par le géant de l’e-commerce en vue d’une possible acquisition de son logiciel de messagerie professionnelle. Il s’agit d’une plateforme collaborative tout simplement baptisée Slack et qui est spécialement dédiée aux entreprises. Aujourd’hui très populaire, elle permet aux salariés de communiquer rapidement via messagerie instantanée.

Si on en croit Bloomberg, le rachat serait estimé à presque dix milliards de dollars. Cependant, il semblerait que la jeune société préfère encore rester vigilante. Aux dernières nouvelles, les négociations seraient encore en cours. On ne sait donc pas encore si l’opération aboutira.

Amazon Slack

Pour le moment, ni Amazon ni Slack n’ont fait de commentaires à propos d’une possible acquisition du service de messagerie.

Slack compte désormais cinq millions d’utilisateurs

Amazon n’est pas le premier géant à s’être intéressé de très près à Slack. C’est surement parce que la plateforme de messagerie instantanée présente un réel potentiel pour les entreprises.

Elle offre en effet la possibilité aux salariés d’envoyer instantanément des messages ou encore des fichiers. Mieux encore, Slack leur permet aussi de collaborer entre eux et mieux s’organiser dans leur travail.

Il est aussi possible de l’intégrer à d’autres logiciels d’entreprise tels que Skype mais aussi aux programmes de gestion de la relation client de Salesforce. L’efficacité du logiciel est telle que plus de cinq millions d’employés et employeurs utilisent aujourd’hui Slack au quotidien.

Le potentiel et l’intérêt de Slack Technologies ne sont pas en reste, car cette start-up fondée en 2009 affiche actuellement un chiffre d’affaires à cent cinquante millions de dollars.

Une plateforme professionnelle très convoitée

L’année dernière, Microsoft avait également proposé de racheter Slack pour huit milliards de dollars.

Les négociations n’avaient cependant pas abouti, car la firme de Bill Gates avait finalement décidé de racheter LinkedIn.

Avec Slack, Amazon aurait pour ambition de proposer son propre logiciel de messagerie pour entreprise et concurrencer ainsi Office 365 de Microsoft ainsi que G Suite de Google.

La plateforme de Slack Technologies viendrait également compléter ses services professionnels déjà disponibles notamment WorkMail, le service de messagerie et calendrier, WorkDocs, celui de stockage de fichiers et enfin Chime, l’application de vidéoconférence.

Mots-clés amazonslack