Amazon se focalise désormais sur les commandes prioritaires en France et en Italie

Amazon est très sollicité en ces temps de confinement. Peut-être même un peu trop. L’enseigne a en effet choisi de retarder toutes les commandes non prioritaires en France et en Italie. Elles seront donc traitées après les commandes prioritaires.

Ce n’est pas un secret, la France est actuellement en train de vivre une épreuve particulièrement difficile. La folle expansion du coronavirus Covid-19 a en effet contraint le gouvernement français à mettre en place le confinement et nous devons donc tous rester chez nous pour éviter la propagation du virus.

Un colis provenant d'Amazon

Crédits Pixabay

En conséquence, beaucoup se sont rabattus sur les services en ligne, notamment pour l’agroalimentaire.

Amazon préfère se concentrer sur les commandes prioritaires

Conséquence directe, toutes les plateformes sont saturées. Chronodrive, Leclerc Drive sont les premiers touchés, mais ce ne sont pas les seuls.

Amazon est lui aussi en proie à une importante hausse de commandes depuis une semaine. Des commandes que le géant a de plus en plus de mal à honorer. Les délais de livraison s’allongent en effet drastiquement et c’est bien entendu un problème pour l’entreprise.

À un tel point qu’elle a été obligée de prendre des mesures drastiques, comme elle l’indique dans un communiqué adressé à la presse cette nuit :

« Nous avons également pris des mesures de distanciation sociale au sein de nos centres de distribution pour assurer la sécurité et la santé de nos collaborateurs. Ainsi nous devons concentrer les capacités disponibles sur les articles les plus prioritaires et, à compter d’aujourd’hui, temporairement cesser de prendre des commandes sur certains produits moins prioritaires sur Amazon.fr et Amazon.it. »

Une mesure qui n’affecte pas les vendeurs tiers

Concrètement, Amazon va donc se focaliser sur les produits essentiels et donc sur les commandes de fournitures médicales et alimentaires. Les biens de loisirs ne seront plus traités tant que ces commandes ne sont pas honorées.

Toutefois, et c’est sans doute le point le plus important, cette mesure conserve uniquement les produits expédiés par Amazon. Les vendeurs tiers qui se chargent eux-mêmes de l’expédition de leurs produits ne sont donc pas concernés par cette mesure.

Pour faire la distinction entre les deux, ce n’est pas vraiment difficile. Il suffit de lire la fiche des produits. Si elle porte la mention « expédiée par Amazon », alors elle est concernée par la mesure.

MAJ : La version initiale de l’article laissait entendre que les commandes non prioritaires ne pouvaient plus être passées sur Amazon. Ce n’est pas exact. Elles seront simplement traitées après les commandes prioritaires. Reste que les délais d’expédition risquent d’être allongés dans certains secteurs.

Mots-clés amazonCoronavirus