Amazon testerait un outil pour aider ses vendeurs

Par le passé, Amazon a été accusé de concurrence déloyale. En effet, l’Union européenne a affirmé que le géant de l’e-commerce utilisait « systématiquement » les données de sa plateforme auxquelles ses concurrents n’avaient pas accès. Le géant du commerce en ligne fût notamment accusé de copier des produits populaires qu’il vend sous sa marque Amazon Basics.

Néanmoins, Amazon a toujours nié avoir abusé de son double rôle de développeur de produits et de fournisseur de marché. Il a également réfuté les accusations de la commission européenne. Comme pour prouver sa bonne foi, Amazon a récemment sorti un communiqué de presse dans lequel il annonçait l’arrivée d’un nouvel outil qui pourrait aider les vendeurs à identifier rapidement les besoins des acheteurs.

©ericbvd/123RF.COM

Cet outil s’appelle « Product Opportunity Explorer ». Amazon a déclaré qu’il testerait cet outil en version bêta avant de le mettre gratuitement à la disposition de tous les vendeurs en 2022.

Cet outil servirait à identifier les produits à fort potentiel

Avec ce nouvel outil, les vendeurs auraient accès à des informations sur ce que recherchent les acheteurs. Cela permettrait ainsi aux acheteurs de proposer les produits et services adéquats. Selon Amazon, le Product Opportunity Explorer aidera les acheteurs à « identifier les opportunités de lancer de nouveaux produits à fort potentiel pour répondre à la demande non satisfaite des clients ».

Plus précisément, l’outil fournira des catégories et sous-catégories de ce que les acheteurs recherchent et à quelle fourchette de prix. Ces informations porteront « sur ce que les clients recherchent, cliquent et achètent ainsi que ce qu’ils n’achètent pas ». Elles établiront également « des données détaillées sur le volume et la croissance de la recherche, l’historique des ventes et tendances de prix ».

Comment Amazon gèrera les conflits qui pourraient découler de l’utilisation de cet outil ?

Un porte-parole d’Amazon a expliqué que l’outil fournira aux vendeurs des données agrégées qui ne donneront pas de détails sur les performances des autres marques. Néanmoins, cet outil d’Amazon suscite déjà plusieurs questionnements et préoccupations.

Par exemple, les vendeurs se demandent s’ils auront accès aux mêmes données et recommandations et si cela ne déclencherait pas une rude concurrence entre les vendeurs qui souhaiteraient satisfaire à la demande en premier. De plus, cet outil d’Amazon pourrait avoir un mauvais impact sur la relation de l’entreprise avec les vendeurs dans le cas où les produits n’ont pas le succès escompté. Mais on pourrait s’imaginer qu’Amazon a déjà prévu ces problématiques. D’où sa décision de tester l’outil en premier lieu avant de le mettre à la disposition des vendeurs.

Mots-clés amazon