Amazon va bien se lancer sur le marché du cloud gaming

Apparemment, l’avenir de l’industrie du jeu vidéo réside dans le cloud gaming. En novembre 2019, Google a annoncé le lancement de Stadia. Microsoft a suivi le mouvement et a annoncé il y a quelques mois l’arrivée de son service de cloud gaming baptisé xCloud. Amazon veut aussi sa part du gâteau.

Dans un article publié le 2 avril 2020, le New York Times a rapporté que la firme de Jeff Bezos est en train d’investir des centaines de millions de dollars pour devenir le leader dans la création et la distribution de jeux vidéo.

En plus de plancher sur Crucible, son premier titre original, Amazon travaillerait également sur la conception de sa plateforme de cloud gaming connue sous le nom de code « Project Tempo. »

Le cloud gaming pour les nuls

Le cloud gaming est un concept qui existe depuis pas mal de temps. En 2010, des plateformes comme Gaikai et OnLive exploitaient déjà cette technologie. Néanmoins, les ressources de l’époque ne permettaient pas à ces services d’atteindre leurs pleins potentiels. Par chance, les avancées technologiques ont permis de faire bouger les choses.

Le principe du cloud gaming est assez facile à comprendre. Il s’agit d’une technologie qui permet d’accéder et de jouer à des jeux vidéo grâce aux serveurs du fournisseur de service. Toutes les commandes effectuées par les joueurs sont transmises en temps réel aux serveurs qui retransmettent ensuite les images du jeu (toujours en temps réel).

Pour éviter les latences, les gamers devront posséder une connexion internet haut débit. Pour ce qui est de la résolution, les services de cloud gaming comme Stadia promettent à leurs abonnés Pro un « accès au streaming en 4K/HDR. »

Amazon ne veut pas se précipiter

Mike Frazzini, le vice-président de la branche jeu vidéo d’Amazon, s’est entretenu avec le New York Times. Le responsable a parlé des ambitions qu’il avait pour le service de cloud gaming d’Amazon et a évoqué la stratégie de la firme.

D’après lui, la compagnie souhaite prendre le temps de bien faire les choses. A termes, Amazon espère que Project Tempo attirera des millions de personnes autour de l’écosystème de ses services.

« Il s’agit de prendre le meilleur d’Amazon et de le mettre au service des jeux. Nous travaillons depuis longtemps, mais il faut beaucoup de temps pour faire des jeux et nous apportons toute l’expérience d’Amazon dans leur conception. »

a-t-il déclaré.

Project Tempo : le lancement du service repoussé à 2021

Selon le New York Times, l’industrie du jeu vidéo devrait générer plus de 160 milliards de dollars de revenus en 2020. Cela représente deux fois plus que l’ensemble des revenus générés par les industries de la musique (environ 19 milliards de dollars) et du cinéma (environ 43 milliards de dollars). De plus, les jeux vidéo sont plus populaires que jamais en ce moment à cause de la pandémie qui nous oblige tous à rester chez nous.

Amazon veut tirer profit de cette industrie lucrative. Des sources ont confié au New York Times que la firme de Jeff Bezos projetait de lancer une première version de son service de cloud gaming cette année. Malheureusement, en raison de la situation actuelle, Amazon est obligé de repousser le lancement de Project Tempo à 2021.

Crucible et New World débarqueront en mai 2020

Mike Frazzini a joué un rôle important dans l’introduction d’Amazon sur le marché du jeu vidéo. D’après lui, convaincre les dirigeants et les actionnaires de la firme d’investir dans cette industrie n’a pas été difficile.

« C’était très claire pour tout le monde que les gens et les clients aiment les jeux vidéo. Pour les actionnaires, il était évident que nous devions faire quelque chose. »

Amazon n’a pas hésité à investir des centaines de millions de dollars dans la conception de son premier jeu original intitulé Crucible. La sortie de ce jeu de tir coopératif, comparé à League of Legends et Dota 2, était initialement prévue pour le 31 mars 2020.

En raison du Coronavirus, son lancement a été reporté en mai 2020, à l’instar de celui de New World, un MMO open-world, conçu par un studio appartenant à Amazon Game Studios, basé à Irvine, en Californie.

Amazon projette aussi de lancer des jeux interactifs sur Twitch l’été prochain.

« Nous aimons l’idée qu’un joueur, un streamer et des spectateurs puissent échanger simultanément dans l’environnement interactif de Twitch. »

a expliqué Mike Frazzini.

Mots-clés amazoncloud gaming