Amazon veut éviter les retards d’expédition pendant les vacances

Amazon prévient déjà les retards d’expédition qui pourraient advenir pendant les vacances de Noël et de Nouvel An. C’est pourquoi, le plus grand détaillant en ligne au monde a récemment fait savoir qu’il allait prendre dès à présent des mesures pour éviter ces problèmes.

En effet, Amazon a annoncé le jeudi 28 octobre qu’il allait dépenser « plusieurs milliards de dollars » pour résoudre les problèmes de livraison de produits ainsi que le maintien des articles en stock.

©ericbvd/123RF.COM

Apparemment, Amazon va prévenir les problèmes qui pourraient survenir pendant les vacances en augmentant le salaire des travailleurs, augmenter les coûts d’expédition et atténuer les problèmes liés à la chaîne d’approvisionnement.

Baisse significative des bénéfices d’Amazon au troisième trimestre

Le PDG d’Amazon, Andy Jassy, a déclaré que cette décision coûtera chère à l’entreprise sur le court terme mais que « c’est la bonne priorité pour nos clients et partenaires ». A savoir qu’Amazon a récemment dévoilé ses résultats du troisième trimestre et, apparemment, l’entreprise a raté ses objectifs de revenus.

En effet, Amazon a constaté une baisse significative de ses bénéfices trimestriels de cette année par rapport aux bénéfices rapportés en 2020. Cela a eu pour effet de décevoir les investisseurs à tel point que les grosses dépenses à venir seraient une tentative de l’entreprise pour redresser la barre.

Amazon a déjà fait des investissements considérables auparavant  

Pour information, The Verge nous rapporte que cette perte des bénéfices trimestriels d’Amazon serait notamment due à l’augmentation des dépenses de l’entreprise dans plusieurs domaines. Le géant de l’e-commerce aurait dépensé 3.8 milliards de dollars en réapprovisionnement, 3.3 milliards de dollars en coûts technologiques et 2.6 milliards de dollars de plus en marketing, entre autres dépenses.

Au total, ces dépenses auraient retiré 110.8 milliards de dollars de revenus du trimestre, qui étaient pourtant en hausse de 15% par rapport en 2021. En tout cas, Andy Jessy, qui a été nommé au poste de PDG le 5 juillet dernier, ne semble pas s’en inquiéter outre mesure. Face aux nouvelles dépenses considérables qu’Amazon fera pendant les vacances, il a seulement déclaré que :

Lorsque nous sommes confrontés au choix entre optimiser les profits à court terme et ce qui est le mieux pour les clients à long terme, nous choisirons ce dernier.

Il assure également que ces « investissements extraordinaires dans nos entreprises » n’ont pour seul objectif que de « satisfaire les besoins des clients ». 

Mots-clés amazon