Amazon veut mettre moins d’emballage dans vos colis

Souvent, lorsqu’on achète un produit en ligne, les boîtes sont non seulement énormes, mais aussi bourrées d’emballage en papier et/ou en plastique qui ne servent pourtant à rien une fois le produit déballé. Amazon a décidé de changer ça.

Depuis l’automne dernier, le géant du e-commerce a publié une directive à l’intention de tous ceux qui vendent des produits sur sa plateforme.  Ces derniers sont sommés de apporter les modifications nécessaires pour empaqueter leurs produits avec le moins d’emballage possible. Ce nouveau concept très strict est obligatoire depuis le 1er août 2019.

colis amazon

Crédit photo UNSPLASH

Amazon exige ainsi l’utilisation d’un packaging plus compact et plus facile à ouvrir de la part de ses partenaires. Le Wall Street Journal rapporte que ceux qui ne suivent pas les nouvelles règles seront punis d’une amende.

Pour des livraisons moins coûteuses

Cette nouvelle politique profite beaucoup à Amazon. En effet, le coût d’expédition des colis dépend en grande partie du degré d’encombrement du paquet durant le transport. Donc moins d’emballages équivaut à des coûts réduits pour la plateforme de e-commerce.

Le Wall Street Journal rapporte également qu’Amazon aurait aussi modifié sa politique d’emmagasinage. L’entreprise veillerait désormais à ce que les produits à expédier en vaillent vraiment la peine. Les vendeurs sont également invités à vendre en vrac les produits de petite taille, pour un coût d’expédition moins cher.

Du côté des marques et entreprises qui vendent leurs produits sur Amazon, ces nouvelles directives pourraient poser problème. Reconfigurer les emballages représente en effet un investissement onéreux pour bon nombre des vendeurs.

Un petit geste pour l’environnement ?

Trop d’emballages riment souvent avec excès de déchets. En instaurant de nouvelles règles concernant ses colis, Amazon contribue ainsi à réduire la quantité de papiers et plastiques qui vont se retrouver à la poubelle, ou pire, être jetés n’importe où.

Il faut dire que depuis que la Chine a réduit ses achats de recyclage aux États-Unis, le pays fait face à des problèmes de déchets et une crise de recyclage. Réduire la « production » des  déchets en question se présente ainsi comme la solution idéale, et on ne peut que félicité Amazon pour cette initiative qui devrait en inspirer plus d’un.

Mots-clés amazon