AMD casse la baraque sur le Q2 2018 et affiche ses meilleurs résultats depuis 7 ans

La zone de turbulences traversée par AMD ces dernières années semble à présent à bonne distance. Le fondeur américain vient en effet de présenter d’excellents résultats pour le second trimestre de cette année 2018. Les meilleurs depuis sept ans note WindowsCentral. Une prouesse rendue possible grâce aux très bonnes performances des processeurs Ryzen et Epyc (ces derniers sont dédiés aux serveurs) sur le marché, mais aussi grâce aux ventes des cartes graphiques signées Radeon.

On apprend notamment que les revenus globaux de la firme rouge s’élèvent à hauteur de 1,76 milliard de dollars sur ce Q2 2018 (contre 1,15 milliard l’année dernière, soit une progression de 53%). Les progrès réalisés par AMD cette année s’illustrent toutefois encore mieux lorsqu’on jette un œil aux bénéfices nets enregistrés la compagnie sur ce même second trimestre. Ils se chiffrent ainsi à pas moins de 116 millions de dollars, contre 42 millions de pertes nettes lors du Q2 2017.

Les rouges vont mieux, ça, on le savait, mais les derniers résultats financiers de la firme s’avèrent plus qu’encourageants. AMD y affiche notamment ses meilleurs revenus depuis 7 ans.

Ces données permettent notamment à AMD de reprendre du poil de la bête face à son rival de toujours, Intel, et donnent à l’entreprise de quoi mettre en confiance ses actionnaires après de longues années de disette. Mieux encore, au travers de ces excellents résultats, la firme semble s’inscrire dans un nouveau cercle vertueux et prévoit de faire aussi bien – sinon mieux – au trimestre suivant.

Avec un AMD paré pour le meilleur, Nvidia et Intel n’ont qu’à bien se tenir…

Les très bonnes ventes de ses processeurs Ryzen, les premiers succès de sa gamme Epyc (on découvre ainsi qu’au cours de leur année de lancement, ces puces ont été adoptées conjointement par HPE, Cisco, et Tencent – trois leaders dans le monde du cloud et des serveurs), et les bonnes performances des puces graphiques Radeon (qui rapportent 109 milliards de dollars sur ce Q2 2018, soit une hausse de 63% vis-à-vis du Q2 2017), guident AMD vers des prévisions toujours plus radieuses.

Dans son communiqué, la firme annonce de ce fait avoir pour ambition d’augmenter, sur le trimestre prochain, ses revenus de 7% par rapport aux Q3 2017. Elle espère en outre voir ses revenus globaux se consolider aux alentours de 1,7 milliard de dollars.

Si AMD reste encore loin des revenus affichés par Intel et Nvidia (ses deux principaux concurrents) sur les mêmes périodes, la société compte sur une fanbase importante et sur la bonne fortune de ses nouveaux produits jusqu’à présent. Il est en tout cas évident que le retour d’AMD sur le marché sonne comme une excellente nouvelle pour le consommateur.

Plus les acteurs sont nombreux, et en bonne santé financière, plus l’offre est variée et de qualité. Clairement, après des années essentiellement centrées sur les produits lancés par Intel et Nvidia, on ne s’en plaindra pas.

Mots-clés amdryzen