AMD lance sa Radeon Pro SSG, un GPU à l’aise avec la 8K

Dire qu’AMD multiplie les annonces d’envergures ces derniers temps est un euphémisme. La firme de Sunnyvale est en effet parvenue à rattraper une grosse partie de son retard face à ses concurrents, et ce en seulement quelques mois grâce à une toute nouvelle gamme de processeurs (Ryzen lancée courant mars, et sa variante Threadripper plus récemment), ainsi qu’à de nouvelles architectures GPU (Polaris l’an dernier, et Vega au travers de la Radeon Frontier Edition en juin et des Radeon RX Vega 64 et 56 en début de semaine).

Une véritable remontada qui concerne tout autant le secteur grand public que le marché professionnel, comme en témoigne la dernière annonce en date : celle de la Radeon Pro SSG, une carte graphique capable de lire en temps réel des fichiers RED RAW 8K.

Radeon Pro SSG

Après avoir annoncé deux puces VEGA grand public, AMD revient au marché Pro avec sa Radeon Pro SSG, un GPU à même de lire des fichiers RED RAW 8k en temps réel.

Présenté en détail hier lors de la SIGGRAPH 2017 (salon dédié aux professionnels de l’imagerie de synthèse), le nouveau GPU d’AMD a donc fait sensation en faisant preuve d’une grande aisance dans sa gestion de fichiers 8K particulièrement volumineux. Un point qui n’a finalement rien de très étonnant quand on jette un œil à ce que la bête à sous le capot.

Des airs de RX Vega 64, mais avec (beaucoup) plus de mémoire…

En termes de fiche technique la Radeon Pro SSG ressemble à une Vega 64.

Les deux cartes ont effectivement en commun tout un pan de leurs caractéristiques puisque leur nombre de Compute Unit se trouve fixé – chez l’une comme chez l’autre – à 64, pour un total de 4096 unités de calcul.

Les premières différences commencent toutefois à apparaître sur le plan des performances brutes. Si l’on ignore encore les fréquences de fonctionnement de la Radeon Pro SSG, on peut imaginer qu’elles sont un poil moins hautes que celles de la Vega 64.

En résulte notamment une puissance de calcul qui « plafonne » à 12.29 téraflops sur la Pro SSG – contre 12,66 téraflops sur la Vega 64 classique et 13,7 Tflops sur sa déclinaison Liquid Cooled.

C’est en revanche sur le plan de la mémoire embarquée que les deux cartes s’émancipent réellement l’une de l’autre ; le nouveau GPU d’AMD embarquant 16 Go de mémoire HBM2 (comme la Radeon Frontier Edition) et pas moins de 2 To de mémoire SSG (NVME).

Derniers chiffres et pas des moindres : la bande passante est fixée à 483.84Go/s, le TDP de la puce ne dépassera pas les 250 Watts selon AMD, et le tarif de cette brillante petite chose bleue tapera quand même dans les 7000 dollars.

Quand on vous disait que c’était pour le marché pro…