AMD lance son B450, un nouveau Chipset pour la plateforme AM4

Modus operandi d’AMD depuis des années, la mise à disposition de plateformes et de processeurs abordables reste au centre des objectifs de la firme rouge, qui nous laisse aujourd’hui vous parler (après une petite semaine d’embargo) d’un tout nouveau chipset à destination de la plateforme AM4. Ce dernier, le B450, profite d’un certain nombre d’atouts pour s’imposer comme une solution intéressante pour les utilisateurs à la recherche de cartes mères évolutives, profitant également d’un bon rapport fonctionnalités / prix.

Ses principaux arguments sont notamment de permettre la prise en charge de cinq familles distinctes de processeurs, et d’assurer aux utilisateurs une durabilité peu commune dans le monde de l’informatique. AMD rappelle en effet que la plateforme AM4, et par conséquent le chipset B450 qui en dépend, sera soutenue jusqu’en 2020.

Soucieux d’étoffer son offre sur le milieu de gamme et d’apporter quelques nouveautés intéressantes à la plateforme AM4, AMD lance aujourd’hui un nouveau chipset, le B450.

En passant par un flash du BIOS, pour actualiser ce dernier, il ne sera donc pas nécessaire de changer de carte mère pour upgrader le processeur l’année prochaine ou d’ici deux ans. Si cela n’a rien d’inédit en soi, il s’agit toujours d’un bon moyen de rester à jour question performances sans casser la tirelire. D’ailleurs, toute la stratégie d’AMD à propos de ce nouveau chipset semble s’articuler autour de l’idée d’un produit peu onéreux, mais capable d’accueillir des CPUs performants si le besoin s’en fait sentir.

Le B450 : un chipset très ouvert et une caractéristique commune avec le X470

Comme le précise la firme de Sunnyvale dans son communiqué, le chipset B450 permet d’animer des processeurs allant de la famille des Athlon jusqu’à celle des Ryzen 7 de nouvelle génération. Il est aussi possible d’y installer un APU de série A, des Ryzen équipés d’une partie GPU signée Vega ou encore des Ryzen de première génération, et donc de se construire une machine très abordable ou un PC Gamer performant sans investir une fortune dans la carte-mère.

AMD annonce d’ailleurs des tarifs approchant les 60 dollars pour ses fameuses cartes-mère B450, et précise que l’ensemble de ses partenaires habituels (Asus, ASRock, Gigabyte et les autres) seront sur le coup pour proposer des modèles variés aux PCistes.

Notons enfin que ce nouveau chipset profite d’une caractéristique commune avec son concurrent haut de gamme, le X470 : l’intégration de l’AMD StoreMI.

Cette alternative aux solutions Intel Optane permet en deux mots de ne plus avoir à choisir entre la vitesse d’un SSD et la capacité de stockage d’un HDD pour ses programmes. Ce logiciel intégré à toutes les cartes-mères de chipset série 400 “déplace automatiquement les données auxquelles vous accédez le plus sur le SSD“, note la marque, en vue d’accroître la réactivité du système, d’améliorer la gestion des fichiers, et le cas échéant de réduire les temps de chargement de certains programmes.

Nous n’avons pas eu l’occasion d’essayer cette solution, mais comme elle est gratuite, on serait tentés de vous dire que c’est toujours bon à prendre.

Mots-clés amdCarte mère