AMD : les GPUs Vega 20 n’arriveraient pas avant la fin du Q1 2019

AMD n’a pas l’intention de précipiter le lancement de sa prochaine génération de puces GPU grand public. Selon les informations glanées par GamersNexus auprès de sources jugées sûres (informations rapportées par l’incontournable TechPowerUp), la famille des Vega 20 n’arriverait pas sur le marché avant la toute fin du premier trimestre 2019. En clair, cette échéance supposée nous envoie aux mois de mars ou avril prochain. La présentation de ces puces est, à l’heure à laquelle nous rédigeons ces lignes, toujours prévue pour le mois de janvier, à l’occasion de la conférence qu’AMD tiendra sur le CES 2019.

Pour rappel, les puces de génération Vega 20 seront gravées en 7 nm. Une finesse de gravure, rendue possible grâce au partenariat entre AMD et le fondeur taïwanais TSMC, sur laquelle la firme américaine compte beaucoup pour augmenter drastiquement les performances de ses prochaines générations de cartes graphiques, mais aussi de processeurs (la nouvelle génération de CPUs Ryzen doit d’ailleurs, elle aussi, être présentée au prochain CES).

Selon les derniers bruits de couloir en date, AMD ne serait pas disposé à lancer ses GPUs Vega 20 avant la fin du premier trimestre 2019. Un lancement repoussé à mars / avril prochain pour laisser la priorité aux puces pensées pour les datacenters.

Ce changement de technologie intervient en pleine course à l’armement face à Intel, qui piétine toujours – du moins officiellement – sur le développement de son protocole de gravure en 10nm. Une technologie que le concurrent direct d’AMD peine à mettre au point, et ce depuis 2016. AMD a donc une sacrée carte à jouer sur le plan des performances… et du marketing, ce qui pousserait à firme la soigneusement préparer le lancement de ses nouveaux GPUs.

Priorité aux entreprises et datacenters pour AMD ?

Cependant, on sait aussi qu’AMD veille à renforcer sa présence dans le monde de l’entreprise et des serveurs, et ce tout particulièrement depuis quelques mois. En témoigne par exemple, les récentes déclarations de Lisa Su (la CEO d’AMD) lors de la présentation des résultats de sa firme pour le Q3 2018. Un earning call marqué par l’insistance de Lisa Su quant à la place prépondérante des GPUs destinés aux datacenters dans la stratégie au long cours d’AMD (il faut dire qu’il s’agit d’un secteur où les marges sont substantielles et les profits importants). Il est donc logique de penser qu’AMD préférera dans un premier proposer ses nouveaux GPUs 7 nm Vega 20 aux entreprises, sous la forme de cartes Radeon Pro ou Radeon Instinct. Les gamers et plus généralement les particuliers passeraient après, et donc en mars dans le meilleur des cas.

Pour rappel, d’un point de vue technique, les GPUs Vega 20 devraient être en mesure de supporter jusqu’à 32 Go de mémoire vidéo HBM2, le tout au travers d’un bus de 4096 bit. Pour faire simple, c’est deux fois la bande passante proposée par les puces Vega 10.