American Gods : ouverture d’une enquête suite au licenciement d’Orlando Jones

Depuis quelques jours, American Gods est au cœur de nombreuses polémiques après que Mr Nancy, un des personnages fétiches de la série, ait été mis sur la touche. Orlando Jones, l’acteur qui interprète le personnage, en a effectivement fait tout un scandale sur les réseaux sociaux.

Jones a ainsi affirmé que son renvoi de la série était une décision raciste de la production, l’acteur pointant particulièrement du doigt Charles H. Eglee, le nouveau showrunner.

Les accusations ont été fermement démenties par la production. Un porte-parole de la série a expliqué que s’ils ont décidé de se séparer d’Orlando Jones, c’est tout simplement parce son personnage n’est pas présent dans l’histoire de la troisième saison d’American Gods.

Une enquête a tout de même été ouverte par la Screen Artists Guild-Fédération (SAG-AFTRA), le syndicat américain des artistes de la télévision et la radio, ce qui n’est pas une bonne nouvelle pour la production de la série.

La production dans la tourmente

La SAG-AFTRA a annoncé le 21 décembre dernier avoir ouvert une enquête en sein de FremantleMedia, la société de production d’American Gods. Orlando Jones ne serait en effet pas le seul à avoir subi une injustice de la part de l’entreprise, comme le témoigne le renvoi surprise de Gabrielle Union de l’émission de télé-réalité America’s Got Talent.

Si ça sent clairement le roussi pour FremantleMedia, la société a décidé de faire bonne figure, en affirmant coopérer pleinement à cette enquête :

« Nous nous félicitons de cette enquête et avons l’intention de coopérer pleinement. Les allégations sans soutien factuel ne doivent pas être contrôlées. Nous avons déjà informé SAG-AFTRA que nous sommes prêts à nous rencontrer pour discuter des allégations », a-t-elle solennellement indiqué.

Jones ne compte pas lâcher l’affaire

De son côté, Orlando Jones  ne compte pas laisser la production d’American Gods s’en sortir à  bon compte. L’acteur a indiqué qu’il avait l’intention de poursuivre la société en justice, et si ses allégations sont réellement fondées, l’acteur aura la SAG-AFTRA derrière lui.

Les prochaines semaines risquent de ne pas être de tout repos pour FremantleMedia, car même si la société gagnait la bataille judiciaire contre Jones, toute cette histoire risque de beaucoup nuire à son image, notamment auprès des fans. Ces derniers ont été très nombreux à avoir critiqué la production pour avoir évincé Jones et son personnage d’American Gods.

Mots-clés american gods