Anasazis : retour sur l’ancienne civilisation sud-américaine

Les Anasazi sont une ancienne tribu qui a prospéré dans la région de Mesa Verde, Colorado, États-Unis, et qui a mystérieusement disparu vers 1300 apr. J.-C. Le mot « Anasazi » vient de la langue Navajo et signifie “les anciens”. Un nom donné à ce peuple parce qu’on ne sait presque rien d’eux.

Les ruines de bâtiments ayant appartenu à cette civilisation ont été découvertes par hasard en 1870 par un photographe du nom de William Henry Jackson.

Anasazis

L’histoire des Anasazi

Les Anasazi étaient un ancien peuple vivant en Amérique du Nord. Ils étaient répartis en trois grandes populations centralisées dans trois endroits différents : Chaco Canyon (Nouveau-Mexique), Mesa Verde (Colorado) et Kayenta (Arizona). Ils se sont sédentarisés dans ces régions à partir de l’an 490 jusqu’aux années 1300.

Avant 490, les Anasazi ont été pendant longtemps une tribu nomade de chasseurs et de cueilleurs. On pense qu’ils se sont installés dans le plateau du Colorado, et à la frontière du Nouveau-Mexique, à cause de l’eau disponible dans cette région et de la pluviométrie favorable à l’agriculture.

On classe les Anasazi en deux grands groupes: les Pueblo et les basket-makers (fabricants de paniers). Les Pueblo étaient connus pour leurs habitations de briques de boue interconnectées, qui se sont développées pour former de petits villages appelés Pueblos. Les basket-makers vivaient quant à eux généralement dans des habitations en pierre, ils étaient connus pour leurs paniers complexes.

Une disparition inexpliquée

Vers 1100, de nombreuses populations Anasazi se sont déplacées plus loin dans les collines. On pense que c’était peut-être pour fuir les guerres, mais aussi pour échapper au climat qui devenait de plus en plus rigoureux. Vers 1200, on estime qu’ils ont été la cible de nombreux assauts d’autres tribus. À partir de là, l’histoire des Anasazi devient plus trouble. Tout ce qu’on sait, c’est que vers les années 1300, ils ont disparu, et personne ne sait vraiment pourquoi.

Selon certaines théories, leur extinction est liée à la sécheresse qui s’est répandue dans la région, ou peut-être aux conflits incessants avec d’autres tribus. Aujourd’hui, l’ancien lieu d’habitation des Anasazi est occupé par les Hopis, les Zuni et les Pueblos, dont on croit qu’ils sont les ancêtres. L’une des raisons qui rend l’histoire des Anasazi si difficile à retracer, c’est qu’ils n’avaient pas d’écriture.

Mots-clés histoire