Andrew Basiago, entre voyages dans le temps, visites de Mars et course à la présidentielle américaine

Andrew Basiago, éminent avocat et également prétendant à la présidence des États-Unis, a affirmé avoir déjà voyagé sur Mars dans le cadre d’un programme spatial secret qui, selon lui, impliquait Barack Obama.

Pour rappel, M. Basiago s’est présenté comme candidat indépendant à l’élection présidentielle américaine en 2016, et il prévoit d’être à nouveau candidat en 2020.

Mars

Le voyage dans le temps et l’espace serait possible

Aussi bizarre que cela puisse paraître, M. Basiago affirme que lorsqu’il était enfant dans les années 1960, il a participé à un prétendu programme de la CIA baptisé « Project Pegasus » dans lequel il a voyagé dans le temps et l’espace. Selon lui, le voyage dans le temps a été rendu possible depuis cette époque. Il affirme également avoir pris part à un autre projet de la CIA – le Mars Jump Room Program – qui faisait partie d’un prétendu programme spatial secret visant à envoyer des gens sur Mars.

« Je n’ai certainement jamais rien vu de tel sur Mars la quarantaine de fois que j’y suis allé il y a 30 ou 35 ans », a-t-il déclaré.

Les théoriciens du complot prétendent que des milliards de dollars sont mystérieusement retirés du budget du Pentagone américain chaque année pour financer des « black space projects » qui auraient permis à des humains de voyager très loin dans l’espace, plus loin que la plupart d’entre nous ne le croient. La théorie affirme que les projets de la NASA dont le public a connaissance ne sont qu’une diversion par rapport à ce dont nous sommes réellement capables.

Expérience réelle… ou simples illusions ?

Basiago explique qu’il avait écrit un document – The Discovery of Life on Mars – en 2008, qui contient des preuves de l’existence d’une fosse commune sur la planète rouge. En 2008, il a soumis le document scientifique qui prétendait prouver qu’il y avait un éventail de créatures et d’humanoïdes vivant sur Mars, au National Geographic Society, mais ils l’ont refusé pensant que Basiago venait de vivre une paréidolie.

Dans son document, il dit : « Je montre que dans un ravin à l’ouest du Home Plate dans le cratère Gusev sur Mars, il y avait une fosse commune de plusieurs centaines de corps humanoïdes, hommes et femmes, vêtus de vêtements bleus uniformes suggérant en cas d’enrégimentation. »

Mots-clés insolite