Le Galaxy S6 et le Galaxy S6 Edge passeront sous Android 5.1 en juin

Samsung est actuellement en train de travailler sur une nouvelle version de sa plateforme, une version reposant sur Android 5.1 et se destinant aux derniers porte-étendards de la firme. Soit le Galaxy S6 et le Galaxy S6 Edge. Selon une source proche du dossier, elle pourrait être déployée dans quelques semaines, à partir du mois de juin.

L’information est à prendre avec prudence, bien sûr, car elle n’a pas été confirmée par le principal intéressé. En outre, il est important de signaler que tous les pays ne pourront pas forcément profiter de la mise à jour à la même date.

Android 5.1 sur Galaxy S6

LE Galaxy S6 et le Galaxy S6 Edge vont bientôt pouvoir goûter à toutes les nouveautés apportées par Android 5.1.

Samsung pourrait très bien opter pour un déploiement progressif.

Quoi qu’il en soit, Sam Mobile a eu l’occasion de prendre en main cette nouvelle version et un de ses rédacteurs a publié un article complet sur le sujet au début de la semaine, en pointant les différentes nouveautés apportées par la plateforme.

Du nouveau pour l’ouverture et la vitesse

Comme le laissaient présager les dernières rumeurs en date, le constructeur a beaucoup optimisé sa surcouche et il aurait même pris la peine de corriger la plupart des bugs touchant le S6 et le S6 Edge, tout en se concentrant sur la partie photo.

Là, Samsung n’a pas fait les choses à moitié. Cette mise à jour va effectivement nous permettre de régler finement l’ouverture de l’objectif surmontant le capteur des terminaux. La firme s’est d’ailleurs beaucoup inspirée de ce que propose un de ses plus farouches concurrents et il suffira ainsi de faire glisser le doigt vers le haut ou vers le bas pour l’augmenter ou pour la réduire.

En outre, et ce n’est pas vraiment une surprise, cette mise à jour nous permettra aussi de régler la vitesse de l’obturateur et même de shooter en RAW.

Si vous n’êtes pas familier de la chose, sachez que le RAW est avant tout un format d’image non compressé. Il contient toutes les données enregistrées par le capteur et il fait un peu figure de négatif numérique. Cela veut aussi dire qu’il est bien plus facile à manipuler et à retoucher qu’un fichier compressé en JPG ou même en TIFF.

La plupart des réflex présents sur le marché sont capables de capturer des RAW, mais il n’en va évidemment pas de même pour nos téléphones portables.

Bref, comme dirait l’autre, vivement le mois prochain. En attendant, je vous laisse avec mon focus sur le capteur photo du Galaxy S6 Edge. Il vous permettra de voir ce que vaut le terminal sur le terrain, et même de comparer ses performances avec le Lumia 930 et avec le Xperia Z3.

Via