Android débarque sur la Nintendo Switch, mais par la petite porte

Nintendo risque de ne pas être très content, mais des développeurs ont réussi à porter LineageOS 17.1 sur la Switch. Un bel exploit qui permet de profiter de toutes les fonctions d’Android sur la petite console.

Les développeurs en question sont rassemblés sous l’égide d’un collectif basé SwitchRoot. Un collectif qui vient donc de réaliser ce que l’on pourrait qualifier d’un exploit. Comme tous les appareils de Nintendo, la Switch est en effet très sécurisée.

Crédits Anthony Ashley – Pixabay.com

Mais en dépit de cela, ces hackers ont donc réussi à installer LineageOS 17.1 sur la petite console.

Android sur la Switch grâce au portage de LineageOS 17.1

Disponible depuis l’année dernière, LineageOS 17.1 est un système basé sur Android 10 et habituellement disponible sur les smartphones. Certains d’entre vous le savent sans doute, mais elle a succédé à CyanogenMod lorsque l’organisation en charge de ce dernier a jeté l’éponge en décembre 2016.

SwitchRoot a donc entrepris de porter le système sur la petite console de Nintendo, avec succès. Le portage fonctionne aux petits oignons et il prend en charge les mises à jour en OTA, mais aussi les contrôleurs de la console. Cela inclut les Joy-Con, mais également le Switch Controler Pro.

Toujours au rayon des bonnes nouvelles, on peut également citer le support du Bluetooth et du WiFi. L’interface, de son côté, dépend de la version installée et il est ainsi possible de profiter, au choix, de l’interface d’Android ou de celle d’Android TV, qui se prête sans doute mieux aux usages visés par la petite console.

Attention à votre console !

Pour se tourner vers l’une ou l’autre, il suffira de choisir la ROM adaptée.

Il est bien entendu possible de tenter l’aventure soi-même, mais il est préférable de maîtriser un minimum le sujet avant de se lancer. Tous les modèles de Switch ne sont d’ailleurs pas concernés.

Si vous voulez plus d’informations sur la marche à suivre, alors vous pouvez vous rendre chez XDA Developers.

MAJ : La version initiale de l’article indiquait à tort que l’installation de LineageOS avait pour effet de supprimer les données présentes sur la console. C’est faux, la distribution est en réalité chargée depuis la micro SD.