Android et iOS dominent le monde

Kantar Worldpanel est un expert du comportement des consommateurs. Il propose à intervalles réguliers des statistiques portant sur les parts de marché des différents systèmes d’exploitation existants. Les derniers chiffres visibles sur leur site sont sans équivoque : iOS et Android dominent le monde.

On s’en serait douté, mais l’historique par pays disponible sur le site montre à quel point leur suprématie fait disparaître peu à peu les autres acteurs du marché.

On peut constater certaines fois une augmentation soudaine puis une diminution progressive de la part de marché du système d’exploitation d’Apple, certainement provoquée par la sortie de nouveaux produits.

Une métamorphose du marché en quelques années

On constate une domination mondiale d’Android, sauf au Japon où iOS règne de peu : 49,5% contre 49%. Il reste 1,5% occupé par Windows, et c’est tout, ce sont eux les maîtres du marché !

Pour faire simple, les États-Unis et le Royaume-Uni sont les seuls autres pays où l’on approche de ce ratio. Dans les autres pays, comme en France, en Espagne ou en Chine, le ratio se rapproche plus du 70/30 en faveur d’Android. Quant aux autres constructeurs, la part de marché mondiale la plus importante en janvier 2017 concerne Windows, en Italie, avec 4,4%. C’est éloquent, d’autant plus que si vous regardez leurs autres chiffres, ils sont souvent proches des 0,0%.

Le succès d’Android est impressionnant, mais il est logiquement facilité par la multitude de produits qui embarquent ce système d’exploitation. Apple réussit donc à résister dignement face à ces vagues de produits Android, avec seulement « quelques » produits maison, et une seule et unique marque pour son système d’exploitation.

Un duopole incroyable d’efficacité

C’est la guerre du système ouvert contre le système fermé, la bataille d’une marque contre des dizaines. De plus, certaines marques comme Nokia ou Blackberry elles-mêmes ont abandonné leur système au profit d’Android. Preuve d’une domination implacable.

Et pendant ce temps, les autres fabricants s’éteignent peu à peu. En même temps, il faut reconnaître qu’il est très difficile pour eux de résister face à une telle hégémonie. On voit donc l’extinction progressive depuis 2012 de Blackberry et Windows, avec des parts de marchés respectives en janvier 2017 en France de 0,1% et de 2,8%.

Kantar est un site intéressant, qui regorge d’informations et de chiffres, et qui permet de constater l’évolution binaire du marché mondial de la téléphonie mobile. En effet, 2017 semble marquer le duopole définitif d’Apple et de Google. À moins que les prochains mois nous réservent des surprises… ? A suivre.