Android.Pikspam : une nouvelle menace sur Android

Symantec a levé un nouveau lièvre en mettant le doigt sur une menace qui touche tous les terminaux fonctionnant sous Android. Une menace qui se présente sous la forme d’un méchant robot dont le seul et unique objectif est de vous inonder de SMS publicitaires. Dans quel but ? Tout simplement pour vous pousser à télécharger des applications contenant des saloperies. Oui, et si le sujet vous intéresse, alors sachez que cette menace porte même un nom : Android.Pikspam. Rigolo, bien sûr, mais ce n’est pas une raison pour le sous-estimer car cette menace n’est vraiment pas à prendre à la légère.

Comment ça marche ? Plutôt bien, en fait. Tout commence avec quelques SMS expédiés par nos amis, des SMS nous informant de super bons plans comme des applications gratuites à télécharger à l’oeil ou encore des prix que nous aurions remportés. C’est ce qu’on appelle la phase de séduction.

Android.Pikspam

Une nouvelle menace vient d’apparaître sur Android…

Ces SMS contiennent tous un lien pointant vers des applications vérolées. Des applications qui sont infectées par un Cheval de Troie assez virulent et qui s’installera tout seul comme un grand sur votre smartphone ou sur votre tablette tactile. Et ce sans que vous vous en rendiez compte, parce que c’est beaucoup plus drôle comme ça. Vous l’aurez compris, cette phase, c’est l’infection. Ensuite, tout s’accélère. Le trojan qui est présent sur votre terminal va effectivement récupérer le contenu de votre carnet d’adresses pour le transmettre ensuite à un serveur loin loin de chez vous.

Un serveur dont le seul et unique objectif est… d’envoyer des SMS. Là, c’est la phase de propagation et cela veut donc dire que tous vos amis, tous vos collègues, tous vos proches et donc toutes les personnes figurant dans vos contacts vont à leur tour commencer à recevoir des SMS publicitaires. Oui, exactement les mêmes SMS que ceux que vous aviez reçus. La boucle est bouclée, Android.Pikspam est bien parti pour se répandre à travers la surface de la planète.

Alors forcément, la question que vous devez vous poser, c’est de savoir s’il est possible de se préserver de cette menace, non ? En réalité, la seule méthode, pour le moment, c’est d’être très prudent et de ne pas cliquer sur n’importe quel lien. Après, vous pouvez aussi vous lancer et installer un antivirus sur votre terminal, évidemment, mais la décision n’appartient qu’à vous.

Via