Angleterre : Des toilettes en or estimées à plus d’un million de dollars ont été volées à Blenheim Palace

Dans une déclaration publiée le 14 septembre dernier sur Twitter, le palais de Blenheim a fait part au public du vol d’une cuvette de WC en or, qui est en fait une œuvre d’art d’une valeur de plus d’un million de dollars. L’incident s’est déroulé juste quelques jours après son exposition à Blenheim Palace durant la semaine du 9 septembre.

Portant le nom « America », la cuvette en or a été conçue par l’artiste Maurizio Cattelan. Elle est entièrement fabriquée en or massif 18 carats et bien qu’elle soit extrêmement coûteuse, les visiteurs ont le droit de l’utiliser. L’objet a même été offert au président américain Donald Trump.

Facepalm

Crédits Pixabay

Malgré le vol et la tristesse que l’incident a occasionnée, le porte-parole du palais de Blenheim a déclaré dans un communiqué de presse qu’ils étaient soulagés qu’il n’y ait eu aucun blessé. Il a également remercié le personnel ainsi que la police pour avoir agi activement et de façon courageuse.

Un suspect arrêté

D’après les explications de la police de Thames Valley, le vol de la cuvette de WC a provoqué « des dégâts et des inondations importants » dans le palais puisque l’objet était rattaché à la plomberie.

Selon leur déclaration, un homme âgé de 66 ans est suspecté d’être connecté à la disparition de l’ « America ». L’individu a été arrêté et est actuellement placé en garde à vue.

Après l’arrestation, la police a poursuivi son enquête, car l’œuvre d’art n’a toujours pas été retrouvée. Le palais de Blenheim encourage ainsi toute personne ayant des informations sur le vol à contacter la police de Thames Valley.

L’objet n’a pas été retrouvé

Dans une déclaration au New York Times, Cattelan s’est demandé qui aurait bien pu voler une cuvette de WC.

En tout cas, l’artiste veut rester positif et espère que les voleurs se sont inspirés de l’histoire de Robin des bois pour effectuer leur action, ce qui semble plutôt improbable dans la situation actuelle.

Mots-clés Blenheim Palacevol