Anne Frank : une IA pour résoudre le mystère de son arrestation ?

Anne Frank a été arrêtée par la police allemande le 4 août 1944 et elle a ensuite été déportée dans un camp de concentration allemand, un camp où elle est morte quelques mois plus tard. Il reste encore beaucoup de zones d’ombre autour de son arrestation et un agent du FBI compte faire appel au big data et à une IA pour tenter de résoudre l’énigme.

Anne Frank est née en 1929 à Francfort-sur-le-Main en Allemagne et elle était la deuxième fille d’Otto et Edith Frank, un couple de juifs réformistes très investis dans leur communauté.

Anne Frank

En 1933, après l’accession de Hitler au pouvoir, l’Allemagne a été frappée par des manifestations antisémites.

Anne Frank : de nombreuses zones d’ombre entourent son arrestation

Sentant le vent tourner, Otto est parti pour Amsterdam quelques mois plus tard et il a commencé à travailler chez Opkta Works afin de préparer la venue de sa famille. Edith, Anne et Margot l’ont rejoint un peu plus tard.

En 1940, l’Allemagne a envahi les Pays-Bas et Otto a alors eu l’idée d’aménager une cache dans les bureaux de son affaire lancée deux ans plus tôt avec l’appui de Hermann Van Pels, son associé.

La suite de l’histoire, tout le monde la connaît. En 1942, Margot a reçu un avis de mobilisation du Bureau central chargé de l’immigration juive et toute la famille a alors simulé sa fuite pour se cacher ensuite dans l’Annexe et donc dans la cache aménagée par Otto, non loin de l’un des nombreux canaux de la ville.

La famille Frank a passé deux ans dans cette cache, où elle a été rejointe entre temps par la famille Van Pels.

En 1944, l’Annexe a cependant été découverte par les forces de sécurité de la police allemande grâce aux indications données par un mystérieux informateur, un informateur qui n’a jamais été identifié. Les Frank ont été immédiatement envoyés dans des camps de concentration et ils ont vécu les pires atrocités durant les mois suivants. Anne est morte en 1945 des suites d’une épidémie de typhus, quelques semaines à peine après sa sœur.

Otto est le seul à en avoir réchappé. Il est mort en 1980 à l’âge de 91 ans.

Une IA pour trouver l’identité de l’informateur de la police allemande

Durant ces deux années passées à l’Annexe, Anne Frank a tenu un journal et ce dernier est très vite devenu un ouvrage de référence, un ouvrage largement étudié en France et dans les autres pays européens. L’histoire de cette adolescente pas comme les autres est devenue un véritable symbole de la folie qui s’est abattue sur l’Europe durant ces années.

Si l’histoire des Frank a été en partie reconstituée, il reste encore de nombreuses zones d’ombres et l’identité de l’informateur de la police allemande en fait précisément partie.

Désireux de faire toute la lumière sur les circonstances de cette arrestation, Vincent Pankoke, un ancien enquêteur du FBI a monté une équipe afin de résoudre l’affaire. Pour se faire, il a l’intention de s’appuyer sur des technologies modernes, et plus précisément sur l’intelligence artificielle.

L’homme a en effet l’intention de construire une base de données comprenant toutes les informations sur les personnes qui étaient au courant de l’existence de l’Annexe et sur les membres de la police allemande de l’époque et il espère ensuite que cette IA sera en mesure de mettre en exergue les connexions entre ces différents individus.

Bien sûr, cette intelligence artificielle ne permettra pas à elle seule de résoudre le mystère entourant l’arrestation des Frank, mais elle devrait donner aux enquêteurs suffisamment d’éléments pour leur permettre de répondre à toutes les questions laissées en suspens.

La tâche s’annonce ardue, mais l’enquêteur semble confiant et il s’est ainsi donné pour mission de trouver le nom de l’indicateur avant le 4 août 2019.

Crédits Image

Mots-clés insolite