Antarctique : deux chercheurs ont trouvé la mort dans des circonstances étranges

Le mardi 11 décembre, deux techniciens ont trouvé la mort dans le cadre d’une recherche scientifique sur la station McMurdo de la « National Science Foundation » (NSF), en Antarctique. Ces hommes ont travaillé sur le système anti-incendie de cette station.

Les circonstances de leur décès restent, pour le moment inexpliquées. Toutefois, une enquête est ouverte.

Lac subglaciaire

Un nouveau lac subglaciaire a été découvert en Antarctique.

Selon les médias, les victimes étaient employées par un sous-traitant d’une entreprise logistique. Ils auraient été sur le point d’effectuer un entretien préventif sur le système d’extinction d’incendie lorsque l’incident s’est produit. Le drame a eu lieu dans un bâtiment de groupe électrogène qui alimente un émetteur radio à proximité.

« Les deux personnes examinaient de manière préventive les systèmes anti-incendie dans le bâtiment et ils n’ont pas survécu », a indiqué la NSF. Pour le moment, aucune information personnelle sur les défunts n’a été divulguée, mais leurs proches ont été avisés.

Deux versions différentes

Le porte-parole de la NSF, Peter West, a déclaré que « les enquêteurs ne trouvaient aucune preuve d’acte délictueux et que c’était un accident ». Jusqu’ici, aucune activité criminelle n’est soupçonnée. Toutefois, les enquêteurs continuent de reconstituer les faits. Par contre, les rapports reçus sur cet incident sont différents.

Selon la première version, le pilote était à l’arrêt, attendant que les techniciens terminent leurs travaux. Comme ces derniers tardaient à revenir, il s’est immédiatement rendu à la cabane des génératrices pour vérifier. Cependant, les deux hommes ont été retrouvés sur le sol.

Le premier est mort sur les lieux tandis que l’autre a été transporté à la clinique où il a été déclaré mort durant le trajet.

La fondation scientifique a, de son coté, signalé que les deux techniciens étaient retrouvés inconscients par un pilote d’hélicoptère. Ce dernier a été alerté par les fumées qui s’échappaient du bâtiment et a décidé d’atterrir en urgence pour voir de près ce qui se passe.

Une base stratégique en matière de changement climatique

La « National Science Foundation » est un organisme indépendant consacré à l’éducation et à la recherche liée à la science et à l’ingénierie. Chaque année, la fondation reçoit plus de cinquante mille propositions de financement. Son budget annuel atteint plus de sept milliards de dollars.

Les scientifiques de la base du McMurdo étudient, actuellement, les effets des changements climatiques sur les courants et les glaciers, ainsi que les modifications des écosystèmes marins.

Malgré cet incident et l’environnement hostile, à cette époque de l’année, environ neuf cent personnes, y compris les scientifiques, travaillent à la base.

Mots-clés antarctique