Antitrust : L’audience des 4 PDG des GAFA devant le Congrès sera finalement pour ce mercredi

Des pratiques commerciales illicites seraient-elles derrière l’incroyable puissance de Google, d’Apple, de Facebook, et d’Amazon, les fameux GAFA) ? Cette question fait actuellement l’objet d’une enquête de la part du sous-comité de la chambre antitrust du Congrès.

L’audience, qui devait avoir ce lundi a, en effet, été reportée pour le mercredi 29 juillet, suite au décès du leader des droits civiques John Lewis. Ainsi, Mark Zuckerberg (PDG de Facebook), Jeff Bezos (PDG d’Amazon), Tim Cook (PDG d’Apple), et Sundar Pichai (PDG d’Alphabet, maison-mère de Google) auront à répondre à « l’enquête en cours du sous-comité sur la concurrence sur le marché numérique ».

Crédits Pixabay

Pour autant, on ne sait pas encore s’ils vont venir en personne assister à l’audience de ce mercredi. En fait, malgré l’importance de leur présence physique, l’audience ne va pas forcément de pair avec la propagation actuelle du Covid-19 aux États-Unis.

Un monopole exercé sur les marchés

« Depuis juin dernier, le sous-comité enquête sur la domination d’un petit nombre de plateformes numériques et sur l’adéquation des lois antitrust existantes et de leur application » selon Jerrold Nadler président du comité judiciaire de la chambre.

Les accusations porteront donc sur les « comportements monopolistiques”, la “domination croissante du marché”, l’“écrasement de la concurrence” et les “pratiques commerciales déloyales” qui seraient mises en place par ces entreprises. À la barre, les PDG de ces quatre entreprises doivent fournir des explications, mercredi prochain.

À cet effet, Apple devra donner plus d’explications quant à l’exploitation de l’App Store, Amazon sur la fabrication de produits violant la propriété intellectuelle d’autres acteurs du marché. Quant à Google et Facebook, les demandes porteront essentiellement sur leur monopole de la publicité numérique.

Ces PDG viendront-ils en personne ?

David Cicilline, président du sous-comité antitrust souligne que « Compte tenu du rôle central que ces sociétés jouent dans la vie du peuple américain, il est essentiel que leurs PDG soient prêts à intervenir. Comme nous l’avons dit depuis le début, leurs témoignages sont essentiels pour que nous puissions mener à bien cette enquête »

Néanmoins, vu les circonstances actuelles, on peut s’attendre à une « comparution à distance » des PDG concernés. Et pour respecter le caractère public de cette audience très attendue, celle-ci sera diffusée en live sur Youtube. C’est ici si vous voulez le suivre en direct.