Apparemment, les Nord-Coréens regardent aussi Squid Game

Depuis sa sortie sur Netflix, la série Squid Game a connu un franc succès auprès des téléspectateurs du monde entier. La renommée de la série est même arrivée en Corée du Nord où les médias sont pourtant strictement censurés. Les séries et films en provenance de l’occident y sont interdits et les personnes qui enfreignent les règles risquent la peine de mort.

Malgré les risques encourus, beaucoup de Nord-Coréens ont secrètement regardé la série. En fait, Squid Game serait devenue très populaire auprès de la population car les gens peuvent s’identifier aux personnages, notamment en ce qui concerne le fait de risquer sa vie pour de l’argent.

Squid Game à la télé
Crédits 123RF.com

Selon les informations, les copies de la série à succès de Netflix ont été introduites clandestinement en Corée du Nord à travers la frontière.

Les gens s’identifient aux personnages de la série

Un habitant de la ville de Pyongsong a déclaré à Radio Free Asia que Squid Game est arrivée dans le pays sur des clés USB et des cartes SD. Ces derniers ont été introduits en contrebande par bateau avant d’être transportés sur la terre ferme.

Pour le résident, l’émission serait particulièrement pertinente pour les fonctionnaires de l’Etat. Selon lui, ces gens savent qu’ils peuvent être exécutés à tout moment si le gouvernement décide de faire d’eux un exemple parce qu’ils gagnent trop d’argent. Cela ne les empêche cependant pas de continuer à travailler pour gagner autant d’argent que possible.

La série est populaire auprès des riches, mais aussi auprès des jeunes qui sont surtout attirés par les scènes de violence. Certains peuvent même s’identifier à l’un des personnages qui est une évadée nord-coréenne. Les contrebandiers s’intéressent également à Squid Game et n’hésitent pas à risquer leur vie pour faire entrer la série en Corée du Nord.

Apparemment, les gens regardent la série durant la nuit et utilisent des lecteurs multimédias portables qu’ils placent sous leurs couvertures. 

Des règles strictes contre l’influence de l’Occident

En Corée du Nord, la loi ” Elimination de la Pensée et de la Culture Réactionnaires “, introduite l’année dernière, interdit de regarder les médias occidentaux. Toute personne qui enfreint cette loi peut être exécutée. Cette loi serait strictement appliquée. Toutefois, il est maintenant plus facile de soudoyer les fonctionnaires à cause de l’augmentation de la pauvreté causée par la pandémie de Covid-19.

Le gouvernement fait beaucoup d’efforts pour supprimer l’influence de l’Occident et use de tous les moyens pour y parvenir. Par exemple, les messages textuels des étudiants ont été soumis à une vérification. L’année dernière, des personnes ont aussi été punies pour avoir utilisé une phrase populaire provenant d’un programme sud-coréen.

En ce qui concerne Squid Game, les médias nord-coréens ont déclaré en octobre qu’il s’agissait ” d’un exemple de la nature bestiale de la société capitaliste sud-coréenne où l’humanité est anéantie par une compétition extrême “.