Apple a bloqué un iPad pour 47 ans

Un utilisateur de Reddit qui navigue sous le pseudo BadBurrito78 vient de se plaindre, car son iPad a été suspendu pour un délai de 24.735.744 minutes. À vrai dire, l’homme n’a pas utilisé la tablette depuis trois ans. Du coup, tous les paramètres ont été réinitialisés. Du fait de la longue période d’inactivité, l’appareil s’est « remis à zéro » à la date par défaut, soit le 1er janvier 1970. Lorsque celui-ci a été rallumé, il a comparé les dates et a enregistré une erreur.

Ainsi, BadBurrito78 ne pourra pas utiliser sa tablette pendant presque un demi-siècle, plus précisément durant quarante-sept ans. Il a alors demandé des conseils sur internet. Des internautes lui ont alors suggéré de connecter sa tablette à un ordinateur, puis de modifier la date.

La leçon de l’histoire ? Il vaut mieux utiliser de temps en temps sa tablette pour éviter de mauvaises surprises. Néanmoins, cette étonnante histoire nous pousse également à nous poser une question : ces appareils sont-ils réellement utiles ?

Multifonctionnelle, pratique et mobile

Tout d’abord, faisons un petit rappel de ce qu’on peut faire avec une tablette numérique. Naturellement, l’appareil permet de surfer sur internet, de visionner des images et des vidéos ou de partager des fichiers. Son utilité varie également selon les applications qui y sont installées, en fonction des goûts et préférences du possesseur.

Il y a également lieu de souligner son caractère pratique et mobile. Il permet ainsi de gérer plus facilement les comptes mails et de réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Whatsapp, Viber, Instagram, Messenger, Skype, etc.

Dans le même ordre d’idées, les tablettes peuvent facilement accéder dans des endroits où les ordinateurs ne sont pas pratiques, comme le métro, le lit ou la cuisine. Elles permettent également une présentation plus stylée de photos ou vidéos professionnelles lors d’un déplacement, par exemple.

Peu utile à la maison

À vrai dire, à peu près tout ce qui peut être effectué à partir d’un ordinateur peut l’être via une tablette.

Néanmoins, en ce qui concerne les jeux, il y a parfois la contrainte de la compatibilité. En effet, l’utilisateur ne peut se divertir que par les jeux qui sont adaptés à la tablette.

En outre, le traitement de texte y est faisable, mais avec quelques difficultés.

Force est de reconnaitre que dans une maison équipée d’appareils numériques basiques tels un ordinateur, un iPad ne serait pas d’une grande utilité. Rappelons que lorsque deux biens répondent aux mêmes besoins, la consommation de l’un empêche logiquement celle de l’autre, puisque le consommateur devra faire un choix rationnel.

Les derniers chiffres communiqués par IDC semblent d’ailleurs aller dans le sens de cette thèse puisque les ventes des tablettes ne cessent de chuter. Le marché est en effet en repli depuis 2016 et l’année 2017 n’a pas été plus bénéfique à ces supports.

Durant les trois premiers trimestres de l’année, les ardoises ont en effet enregistré une baisse de 8,1 %, 3,4 % et 5,4 %. Pour expliquer ces mauvais chiffres, IDC évoque précisément le positionnement des tablettes, coincées entre les smartphones et les ordinateurs.

Mots-clés appleipad