Apple a imaginé un clavier un peu particulier

Apple dépose des centaines de brevets chaque année. L’un des derniers en date montre un clavier d’un nouveau genre. Explications.

Apple ne se limite pas à ses téléphones ou ses ordinateurs. La firme a en effet beaucoup investi dans son écosystème, mais aussi dans les accessoires et les périphériques. Avec un certain succès, comme en témoigne le Magic Keyboard, toujours très apprécié des possesseurs d’iPad Pro.

Le clavier du MacBook pro
Crédits Fred

Or justement, en fouillant dans une base de données consacrée aux dépôts de brevets, Patently Apple a fait une étrange découverte.

Un clavier modulaire imaginé par Apple

Si vous connaissez un peu le catalogue du constructeur, alors vous savez sans doute qu’il compte à son catalogue plusieurs périphériques de saisie. Des claviers, bien sûr, mais aussi des souris et des pavés tactiles.

Oui, mais il semblerait que la firme cherche à allier le meilleur de ces différents mondes. Du moins si l’on s’en réfère à ce fameux brevet découvert un peu par hasard par nos confrères.

Le brevet en question met en scène un clavier tout ce qu’il y a de plus commun, avec une structure rigide et un ensemble de touches. Jusque là, rien de très palpitant, mais ce n’est pas fini.

Car en effet, ce clavier a pour particularité d’être doté d’une touche amovible capable d’être extraite du reste de la structure. L’intérêt de la chose ? Transformer cette touche en souris ou en pointeur.

Une touche extractible et utilisable comme un pointeur

Concrètement, donc, un utilisateur dépourvu de mulot n’aurait qu’à retirer cette fameuse touche de son clavier pour pouvoir l’utiliser comme un pointeur et donc pour piloter le curseur de sa souris.

Apple ne s’est cependant pas arrêté là. Ce clavier, de par sa conception, pourrait aussi proposer un ensemble de touches capables de fonctionner comme un dispositif complètement séparé. Ce que le brevet met en scène, donc, c’est un clavier modulaire et capable de remplir différentes fonctions.

Si l’idée est très séduisante, il sera bien entendu préférable de ne pas s’emballer trop vite. Les brevets déposés par Apple, ou même par les autres constructeurs, ne débouchent pas toujours sur des produits commercialisables. La plupart du temps, ils servent en effet surtout à éviter que des concurrents ne s’emparent d’idées originales.

Un drôle de clavier imaginé par Apple
Crédits Patently Apple

Mots-clés apple