Apple a retiré les produits Withings de sa boutique

Apple et Nokia sont un peu en froid en ce moment. Le second a en effet engagé une action contre le premier et il l’accuse ainsi de violer une trentaine de ses brevets. La Pomme Croquée ne compte visiblement pas se laisser faire et elle a ainsi décidé de retirer les produits Withings de sa boutique en ligne et de tous ses points de vente physique.

Ce n’est pas la première fois que les deux entreprises se retrouvent devant le tribunal. En 2009, après un long procès, les deux groupes avaient en effet choisi d’enterrer la hache de guerre afin de se focaliser sur leurs technologies actuelles.

Apple Nokia Withings

Apple, Nokia et Withings sont dans un bateau…

L’accalmie aura été de courte durée, finalement.

Apple et Nokia, une histoire qui remonte à pas mal d’années

Six ans plus tard, HMS Global a en effet déposé plainte aux États-Unis et en Europe contre Apple. Le groupe invoque une violation de trente-deux de ses brevets. Il explique notamment dans sa plainte avoir conclu un accord de licence avec Apple en 2011, un accord couvrant une partie de sa propriété intellectuelle.

Entre temps, Nokia lui aurait fait plusieurs propositions chiffrées sur plusieurs autres innovations brevetées utilisées par les produits de la marque, mais ce dernier les aurait toutes déclinées. Face à la situation, l’entreprise a donc décidé de porter l’affaire devant les tribunaux.

Fait intéressant, les brevets concernés portent essentiellement sur des technologies en lien avec les écrans, les antennes ou encore les puces électroniques. D’autres se focalisent davantage sur les interfaces utilisateur. Les griefs sont donc presque les mêmes que ceux invoqués durant la première affaire.

Il faut tout de même rappeler que la Pomme Croquée avait déclaré à cette époque que Nokia violait aussi plusieurs de ses brevets. Une dizaine. Elle avait même demandé à ce que les produits de la marque ne soient plus commercialisés sur le territoire américain. Les deux parties avaient fini par trouver un terrain d’entente et Apple avait ainsi accepté de payer à Nokia une certaine somme d’argent dont le montant avait été tenu secret ainsi que des royalties portant sur une partie de ses brevets.

Withings en paye les frais

Cela n’a visiblement pas suffi, car HMS Global vient de remettre une pièce dans la machine.

Visiblement agacé, Apple a donc décidé de répliquer en supprimant tous les produits de la marque Withings de ses magasins. Il faut en effet rappeler que Nokia a dépensé pas moins de 170 millions d’euros cette année pour mettre la main sur une des meilleures entreprises de la French Tech, une entreprise qui était parvenue à s’imposer sur le marché des objets connectés.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas la première fois que la firme de Cupertino procède de cette manière. Elle avait appliqué exactement la même stratégie en 2014 avec les produits Bose, pour des raisons similaires.

Mots-clés applenokiawithings