Apple a un problème avec les logos en forme de poire

Qui ne connaît pas le logo en forme de pomme de la multinationale Apple. Cette pomme est tellement représentative du géant américain qu’elle n’hésite pas à le faire savoir. A plusieurs reprises, celui-ci s’est attaqué à des entreprises dont le logo ressemblait de près ou de loin à celui de la marque.

Le dernier à en faire les frais est la société de préparation de repas Prepear. Le géant de l’électronique a entamé des poursuites judiciaires contre cette dernière pour qu’elle arrête d’utiliser une poire comme logo.

Crédits Pixabay

À ne pas louper : Les Galaxy Note 20 sont disponibles en précommande

Quelles raisons ont menées Apple à faire appel à la justice et comment Prepear réagit-elle ? Ce n’est pas la première fois qu’Apple se retrouve impliqué dans ce genre de conflit et ce ne sera sûrement pas la dernière.

Un acte d’opposition déposé par Apple contre Prepear

La multinationale a déclaré que logo en forme de poire de Prepear ressemblait trop à la pomme d’Apple : un fruit avec une feuille en haut à droite. Pour Apple ce n’est pas seulement une question de logo, mais aussi une question de conflit de prestations.

Prepear est une application permettant de gérer des recettes et des plans de repas personnalisés. Apple de son côté a également créé des logiciels fournissant des services similaires. La firme craint donc que les consommateurs affilient les applications de la petite société à la sienne. Cela inciterait les clients à utiliser injustement les services de Prepear en pensant que ce sont des produits Apple.

Et donc pour Apple, cela constitue une violation de la loi d’où l’appel à la justice. Elle a donc déposé un acte d’opposition pour exiger la cessation du logo de la poire de Prepear.

Une petite entreprise face à une multinationale

La société Prepear est impuissante face à la firme de Cupertino. Pour se protéger, elle a lancé une pétition qui a recueilli pour le moment plus de 14 000 signatures. Celle-ci sera son principal moyen de défense pour éviter une bataille juridique qu’elle ne peut se permettre.

Les dirigeants de Prepear estiment qu’ils ont le droit de conserver leur logo. Pour renforcer cet état d’esprit, ils n’ont pas hésité à partager leur position sur Instagram.

Pour la copropriétaire Natalie Monson de Prepear, cette affaire est symbolique : il faut montrer que s’attaquer à de petites sociétés a des conséquences qu’on soit un géant ou non.

Mots-clés apple