Apple annule sa précédente résolution de restreindre les applications Web sur les iPhones en Europe

Dans un revirement de situation, Apple a décidé de revenir sur sa décision précédente de bloquer les applications Web, également appelées Progressive Web Apps (PWA), sur les iPhones dans l’Union Européenne. La société indique que la prise en charge des PWA serait rétablie dans la prochaine version publique d’iOS 17.4.

Application Apple
Crédit 123RF

L’importance des PWA

Les PWA sont des applications capables d’agir comme des applications natives et d’accéder à une variété de fonctionnalités de votre appareil tout en occupant un espace minimal sur votre téléphone. Ils peuvent aussi envoyer des notifications et garder l’utilisateur connecté à un service.

Néanmoins, Apple a récemment restreint les capacités des PWA à de simples raccourcis de sites Web avec le lancement de la deuxième version bêta d’iOS 17.4. Cette mesure a été prise en raison de problèmes de sécurité, notamment la possibilité que des applications Web malintentionnées puissent lire les données d’autres applications Web et accéder aux caméras.

À lire aussiDésactivation des applications web : Apple à nouveau dans le collimateur de l’UE

La réaction de la communauté et le revirement d’Apple

Apple a récemment pris une décision qui n’a pas été bien reçue par les autorités de régulation. Ces dernières ont lancé une enquête en interrogeant les développeurs. Parallèlement, le groupe de défense de l’Internet ouvert a adressé une lettre à Tim Cook, le dirigeant d’Apple, demandant la fin de l’interdiction des applications Web. Cette lettre a reçu le soutien de nombreuses organisations et individus, y compris Mastodon, l’activiste de l’Internet Cory Doctorow et le directeur technique de Vercel, Malte Ubl.

Face à ces inquiétudes, Apple a choisi de faire marche arrière et de réintroduire le support des Progressive Web Apps (PWA). Toutefois, cette mesure ne concerne que les applications Web basées sur WebKit. Si un navigateur opte pour un autre moteur, les utilisateurs ne pourront pas bénéficier de cette fonctionnalité.

En somme, le retour du support des PWA par Apple est perçu comme une victoire pour les partisans d’un Internet libre. Cependant, il reste à déterminer comment cette décision sera mise en pratique et quel sera son impact sur l’écosystème des applications Web.

SOURCE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.