Apple attaqué pour un incendie provoqué par un iPad

Apple se retrouve en fâcheuse posture. Une compagnie d’assurance vient en effet de déposer une plainte aux États-Unis après la mort d’un homme dans un incendie supposément provoqué par un iPad.

L’affaire remonte à l’année 2017. Plus précisément en février. La victime, un homme du nom de Bradley Ireland se trouvait dans son appartement du New Jersey lorsqu’un incendie a éclaté. Il n’a malheureusement pas été en mesure de sortir à temps.

iPad Pro : image 2

Deux ans plus tard, la compagnie d’assurance chargée des affaires de l’entreprise à laquelle appartenait l’appartement de la victime a pris la décision de déposer une plainte contre Apple.

Apple poursuivi aux États unis

D’après l’entreprise, l’incendie qui a provoqué la mort de Bradley Ireland aurait en effet été provoqué par l’iPad de ce dernier. La batterie de la tablette se serait effectivement échauffée et elle aurait fini par prendre feu, provoquant de ce fait le mortel incendie.

La plainte ne s’arrête pas là cependant. Elle stipule en effet que l’objet à l’origine de l’incendie était “déraisonnablement dangereux” et “peu sécurisé”. La compagnie d’assurance évoque notamment des “défauts dans sa conception et/ou sa fabrication” sans pour autant donner plus de détails.

Pire encore, la plainte estime également que le constructeur de l’iPad, Apple, est le seul et unique responsable de l’incendie. Pour la compagnie, les iPad ne sont en effet pas suffisamment sécurisés et ils sont ainsi capables de s’enflammer et de provoquer un incendie, et ce même s’ils sont utilisés dans les conditions stipulées par la marque.

Un iPad à l’origine d’un feu qui a coûté la vie à un homme ?

La compagnie d’assurance n’est pas la seule à avoir déposé une plainte devant un tribunal. La femme de la victime en a fait tout autant et elle demande ainsi à Apple des dommages et intérêts pour la mort de son époux.

Apple, de son côté, n’a publié aucun commentaire. Il faut d’ailleurs rappeler que l’entreprise a récemment lancé un programme de rappel pour des batteries jugées dangereuses. Des batteries qui n’ont cependant rien à voir avec les tablettes de la marque. C’est effectivement le MacBook Pro qui est visé par le rappel.

La plainte peut être consultée à cette adresse.

Mots-clés appleipad