Apple, au cœur d’une enquête antitrust suite à une plainte de Spotify

Selon un article paru récemment dans le Financial Times, l’Union européenne effectuera une enquête antitrust sur Apple dans les semaines à venir. Cette décision a été prise suite à une plainte déposée par Spotify contre la marque à la pomme.

Spotify reproche à Apple d’user de sa position afin d’empêcher l’innovation chez les concurrents de Apple Music.

La plainte a été déposée en mars 2019. Selon les sources, l’UE a d’abord effectué des sondages auprès de nombreux consommateurs et concurrents avant de décider de passer à une enquête officielle. Celle-ci débutera sans doute dans les prochaines semaines selon le Financial Times.

Les informations reçues ont révélé que la principale source du conflit entre les deux entreprises serait les questions de taxe.

Les motifs de la plainte

D’après la déclaration de Daniel Ek, PDG de Spotify, la « taxe Apple » serait particulièrement préoccupante. En effet, Apple soustrait un taux allant jusqu’à 30 % sur chaque abonnement Spotify effectué à partir d’App Store. Cette taxe concerne la première année d’abonnement et n’est réduite que de 15 % pour les années suivantes.

Selon Ek, cette taxe très élevée les force à augmenter le prix d’abonnement Spotify Premium bien au-delà de celui d’Apple Music.

D’autre part, le non-paiement de la taxe empêcherait Spotify d’améliorer ses services et limiterait la mise en relation de l’entreprise avec sa clientèle. Pour Ek, Apple traite injustement les entreprises du secteur en leur faisant payer la taxe. Les autres types d’applications comme Deliveroo ou Uber ne sont donc pas concernés.

Qu’en pense Apple ?

En réponse à la plainte déposée par Spotify, Apple a annoncé que sans App Store, ce dernier n’aurait pas pu exercer ses activités actuelles. Selon un porte-parole, Apple permet à Spotify non seulement de se connecter à ses utilisateurs, mais aussi de bénéficier d’une plateforme pour le téléchargement et la mise à jour de ses applications.

Spotify peut également profiter des outils de développement de logiciel qui lui sont offerts. Pour que les utilisateurs puissent faire confiance aux différentes transactions sur Spotify, l’entreprise de Tim Cook déclare aussi avoir mis en place un système de paiement sécurisé.

Pour Apple, cette plainte de Spotify signifie que la société voudrait continuer à bénéficier de tous les avantages que lui offre Apple tout en gardant pour elle la totalité des revenus.

Dans tous les cas, l’enquête de l’UE déterminera l’issue de cette affaire. La question est de savoir quelle sera la sanction infligée à Apple s’il se confirmait que la société a réellement agi de façon injuste et illégale.

Mots-clés applespotify