Apple aurait l’intention de déplacer des lignes de production hors de la Chine

Face au décret signé par Donald Trump interdisant aux entreprises américaines de collaborer avec les entreprises de télécommunication chinoises – dont Huawei – la Chine compterait répliquer en montant les droits de douane sur de nombreux produits manufacturés dans le pays. Par conséquent, le prix de certains produits aux États-Unis pourrait très prochainement être revu à la hausse.

D’après les premières prévisions, les prix des ordinateurs portables sur le marché américain pourraient ainsi augmenter de 18%.

Crédits Pixabay

Selon un récent rapport de Nikkei Asian Review, Apple envisagerait de transférer une partie de sa production hors de la Chine.

Apple ne serait pas la seule entreprise américaine à vouloir délocaliser ses productions. D’après Bloomberg, Google envisagerait également cette possibilité pour la fabrication de ses cartes mères et appareils connectés.

Apple prépare une solution de secours

Selon Nikkei Asian Review, Apple aurait demandé à ses principaux fournisseurs – dont Foxconn, Wistron et Pegatron – d’évaluer le coût du transfert de 15% à 30% de leur production en Chine vers d’autres pays.

Même si le président Donald Trump souhaite que la firme américaine transfère sa production aux États-Unis, il reste probable qu’elle soit plutôt transférée en Asie du Sud-Est puisque l’Inde et le Vietnam sont les pays les plus propices à la production d’iPhone. Par ailleurs, la firme à la pomme a déjà réussi à fabriquer des modèles d’iPhone à moindre coût en Inde.

En dehors de ces deux pays, le Mexique, l’Indonésie et la Malaisie pourraient également accueillir la production des produits d’Apple.

Le processus prendrait plus d’une année

Le dirigeant d’un fournisseur d’Apple a récemment déclaré que la décision d’Apple ne serait pas principalement liée à la hausse des droits de douane en Chine. Ainsi, un accord entre la Chine et les États-Unis n’inciterait pas forcément l’entreprise de Cupertino à changer ses plans.

Toutefois, le transfert de production hors de la Chine serait un processus « douloureux et difficile ». Environ cinq millions d’emplois seraient notamment engendrés par la fabrication des produits Apple dans le pays asiatique.

Or, les analystes pensent que la firme américaine ne pourra transférer que 5% à 7% de la production des iPhone vers un pays comme l’Inde en l’espace de 18 mois. Et pour un transfert de 15%, il faudrait compter au moins deux ou trois ans.

Notons qu’Apple n’a encore rien décidé pour l’instant. Ainsi, aucune possibilité n’est à écarter.

Mots-clés apple