Apple aurait racheté l’appli de reconnaissance musicale Shazam

400 millions de dollars. Voilà la somme qu’Apple aurait d’ores et déjà déboursée pour racheter une application bien connue des mélomanes : Shazam. Si la chose n’en est encore qu’à l’état de rumeur, le site américain TechCrunch y croit dur comme fer, mettant en avant des sources gardées secrètes qui seraient en mesure de confirmer la chose.

Mieux encore, le média indique que le deal aurait été signé en cours de semaine dernière et que son annonce officielle serait prévue pour ce lundi. Nous n’aurons donc pas à être patients trop longtemps pour avoir le fin mot de l’histoire. Reste qu’une question vient d’emblée à l’esprit : pourquoi diable Apple voudrait racheter purement et simplement l’application londonienne ? Eh bien comme souvent, tout est affaire de stratégie…

D’après les dernières rumeurs, l’application de reconnaissance musicale Shazam aurait été rachetée cette semaine par la firme de Cupertino contre 400 millions.

Selon les sources de TechCrunch, 400 millions de dollars auraient donc été suffisants à Apple pour racheter ce fameux service, essentiellement centré sur la reconnaissance musicale. Un chiffre qui pourrait paraître assez raisonnable quand on sait que ce genre de rachats s’effectuent souvent à grand renfort de milliards, mais il  faut noter que Shazam n’est – en dépit de sa popularité – pas dans uns situation fiscale particulièrement enviable.

Shazam : des résultats dans le rouge depuis plusieurs années

C’est effectivement ce que rappelle le média américain. Au cours de l’année fiscale 2016, le service aura réussi à se générer des revenus atteignant les 54 millions de dollars, ce qui n’est pas encore à même de combler son retard en termes de comptabilité. Avec ces revenus l’application affiche en effet pas moins de 5.3 millions de dollars de pertes. C’est toujours mieux que les 22 millions de l’année fiscale 2015, mais c’est encore un peu juste. De quoi expliquer le (potentiel) rachat raisonnable d’Apple.

Un rachat que la firme de Cupertino pourrait mettre à contribution dans les meilleurs délais. Plusieurs opinions s’entrechoquent à propos de ce qu’Apple fera dans les prochains mois de la start-up anglaise. Certains imaginent une fermeture pure et simple du service visant à affaiblir la concurrence de la société à la pomme sur le secteur très mouvementé de la musique en streaming (Shazam fournit en effet une large audience à Spotify, notamment, via un système de redirection sur la plateforme après identification d’un morceau).

Autre piste, certainement plus probable, et nettement plus agréable à entendre pour les utilisateurs de Shazam, l’assimilation des savoirs de la société par Apple. Il faut dire qu’au fil des années Shazam a créé et peaufiné des algorithmes d’identification sonore pour le moins efficaces. La firme de Tim Cook pourrait en faire largement bénéficier ses propres services.

Quoi qu’il en soit nous en saurons probablement plus dans les prochaines heures…

Mots-clés appleshazam