Apple-Baidu : L’accord sur l’IA générative en Chine reste incertain…

Les rumeurs d’un accord entre Apple et Baidu pour intégrer l’IA générative dans iOS en Chine semblent s’être avérées prématurées…

Apple
Crédit 123RF

À en croire de récentes informations, aucun partenariat n’aurait encore été finalisé entre les deux géants technologiques. Une annonce initiale relayée par certains médias chinois affirmait qu’Apple utiliserait les services d’IA de Baidu dès iOS 18. Ceci dit, un nouveau rapport contredit désormais ces allégations.

Une première annonce trop hâtive ?

C’est une information relayée hier par certains médias chinois qui a mis le feu aux poudres. Apple aurait décidé d’utiliser les services d’IA générative développés par Baidu pour le marché chinois. Une décision qui serait intégrée dès la prochaine version d’iOS 18 attendue pour cet automne.

Cependant, un nouveau rapport publié le 27 Mars vient contredire ces affirmations. D’après ces sources, les négociations entre les deux sociétés ne seraient pas encore finalisées. Ce qui remet en cause l’existence même d’un tel accord à ce stade.

Un partenariat inévitable pour Apple ?

Si cette collaboration venait à se concrétiser, elle ne serait guère surprenante. En effet, les autorités chinoises exigent l’approbation de tous les modèles d’IA générative avant leur déploiement public sur leur territoire. Il est donc très improbable qu’un système développé par une entreprise occidentale obtienne le feu vert nécessaire.

A LIRE AUSSI : Apple dévoile un nouveau langage de programmation ! 

Dans cette optique, s’associer avec un acteur local comme Baidu, leader chinois de l’IA et de la recherche en ligne, semble être la seule option réaliste pour Apple si elle souhaite proposer des fonctionnalités d’IA générative sur ses produits iOS en Chine.

Quels sont les défis de l’intégration de l’IA pour Apple ?

Au-delà des considérations réglementaires, l’intégration de l’IA générative dans l’écosystème iOS représente un défi de taille pour la firme à la pomme. Il lui faudra en effet garantir un niveau de confidentialité et de sécurité des données inédit tout en veillant à ce que les capacités de cette IA ne violent pas ses principes éthiques.

De plus, Apple devra trouver un équilibre délicat entre les fonctionnalités offertes par l’IA et le contrôle utilisateur, pierre angulaire de sa philosophie. Une IA trop intrusive ou dépourvue de garde-fous pourrait susciter la défiance de sa base d’utilisateurs, réputée pour être parmi les plus exigeantes.

L’avenir de l’IA chez Apple se jouera-t-il en Chine ?

Si les négociations avec Baidu n’aboutissaient pas, Apple se retrouverait dans une position délicate sur le marché chinois où ses principaux rivaux comme Oppo, Vivo ou encore Xiaomi ont d’ores et déjà intégré l’IA générative dans leurs produits.

Cela dit, compte tenu de l’importance stratégique de la Chine pour Apple, un accord de partenariat avec un acteur local comme Baidu semble être la voie à privilégier pour la marque à la pomme. Les prochaines semaines aideront á être fixés sur les réelles avancées des négociations et sur l’avenir de l’IA générative chez Apple, en Chine et peut-être au-delà.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.