Apple présente CarPlay et s’apprête à envahir nos voitures

Apple aura finalement attendu le Salon de l’Auto de Genève pour introduire la version finale de iOS in the Car, exactement comme le laissaient entendre les dernières rumeurs en date. CarPlay, c’est le nom de la technologie, va venir combler le terrible fossé séparant votre voiture de votre iPhone, avec pas mal de fonctions très intéressantes à la clé. Oui, mais pour en profiter avant tout le monde, il faudra sortir le carnet de chèque et disposer d’un PEL bien garni puisque les trois premiers partenaires de la firme ne sont autres que Ferrari, Mercedes-Benz et Volvo.

A l’heure actuelle, il existe plusieurs solutions pour connecter son iPhone à sa voiture. En investissant dans les bons accessoires, il est même possible d’envoyer le flux audio d’un terminal sous iOS vers l’autoradio de notre bolide.

CarPlay Apple

CarPlay va un peu plus loin que ça. Les véhicules compatibles pourront effectivement se connecter à tous les services d’un iPhone et afficher ainsi sur l’écran de leur tableau de bord les appels entrants, les messages reçus, les itinéraires calculés, notre lecteur multimédia, nos rappels, notre agenda et même certaines applications tierces comme Spotify. Mieux, Siri sera complètement supporté et nous pourrons donc piloter notre terminal à la voix sans avoir à quitter la route des yeux. Exactement comme dans K2000, David Hasselhoff en moins.

Attention cependant car pour profiter de CarPlay, il faudra avoir un terminal équipé d’un port Lightning et donc un iPhone 5, un iPhone 5c, un iPhone 5s ou même l’un des prochains mobiles de la firme. Comme indiqué un peu plus haut, dans un premier temps, seuls trois constructeurs intégreront la technologie à leurs véhicules.

D’autres constructeurs suivront cependant dans la foulée. Si l’on en croit l’article publié à l’instant par Engadget, alors BMW, Ford, Honda, Toyota ou encore Hyundai travailleraient déjà avec la firme de Cupertino sur ce projet.

A la base, CarPlay est plutôt séduisant, mais il y a tout de même une grosse faille dans le système : on change plus fréquemment de smartphone que de voiture. Si vous investissez dans un véhicule compatible, alors vous ne pourrez pas quitter la Pomme Croquée pour la concurrence. Et ça, mine de rien, c’est quand même très handicapant.

Crédits Photo : Manuel Strehl

Mots-clés apple