Apple cherche toujours un moyen d’intégrer Touch ID aux écrans des iPhone

Apple a tourné le dos à Touch ID depuis le lancement de l’iPhone X, sacrifiant ainsi la reconnaissance digitale sur l’autel de la reconnaissance faciale. Mais le bougre n’aurait pas encore dit son dernier mot. C’est du moins ce que l’on peut déduire de deux des derniers brevets déposés par la marque.

La biométrie s’est considérablement démocratisée ces dernières années et la plupart des smartphones mis en vente sur le marché disposent ainsi d’un lecteur d’empreintes.

Crédits Pixabay

Mieux encore, certains constructeurs ont même réussi à intégrer ces composants à la dalle de leurs appareils.

Touch ID bientôt de retour sur iPhone ?

Ce n’est cependant pas le cas d’Apple. En dépit de l’immense savoir-faire de ses ingénieurs, la marque n’a pas encore trouvé le moyen d’intégrer Touch ID à l’écran de ses iPhone. Il semblerait cependant que le sujet la passionne comme le prouvent deux des derniers brevets déposés par la firme.

Le premier brevet détaille le fonctionnement de capteurs optiques intégrés sous l’écran d’un smartphone. Des capteurs capables de capturer une image bidimensionnelle ou tridimensionnelle d’un objet comme une empreinte. L’idée serait en effet de placer un capteur optique et un récepteur afin de pouvoir observer dans le moindre des détails un objet placé sur l’écran du smartphone, ce qui permettrait du même coup à un iPhone de récupérer des informations à travers son écran.

Le document va d’ailleurs aller loin. Il décrit une méthode permettant de rendre des éléments optiques opaques ou  translucides à certaines longueurs d’onde, à travers un réseau de microlentilles couplé à un récepteur optique.

Le second brevet se focalise pour sa part sur une technique permettant de compenser la température dans un système de détection optique d’empreintes digitales. Une fois encore, le document est très bien documenté et il explique notamment que ce système aurait principalement pour but de contrer les effets que peuvent avoir des températures excessives sur les dalles OLED.

À lire aussi : Un nouvel iPad Air avec Touch ID intégré à l’écran ?

Deux brevets qui en disent long

En dépit de leurs nombreux avantages, ces dalles sont en effet très fragiles. Apple, de son côté, utilise des écrans de ce type sur tous ses iPhone haut de gamme et on imagine sans peine ce qui a poussé la marque à plancher sur ce brevet très prometteur.

Alors bien sûr, en l’état, rien ne dit que Touch ID va réellement faire son retour sur les iPhone. Maintenant, il serait assez logique pour la marque d’examiner cette piste. À l’heure actuelle, tous les constructeurs s’échinent en effet à se débarrasser de ces disgracieuses encoches qui accompagnent leurs smartphones depuis pas mal d’années. Certains ont opté pour des poinçons, d’autres pour des systèmes pop-up.

Apple, de son côté, est malheureusement tributaire de son système Face ID. Un système reposant sur l’utilisation conjointe de plusieurs capteurs… et par conséquent très difficile à miniaturiser. Et on comprend donc tout l’intérêt que pourrait représenter Touch ID.

À lire aussi : Les iPhone de 2020 devraient marquer le retour de Touch ID

Mots-clés appleiphone