Apple commence à rouvrir certains de ses magasins aux Etats-Unis

Le vendredi 8 mai, Reuters nous informe que le géant technologique Apple a annoncé la réouverture de certains magasins dans quatre États américains à partir de cette semaine. Il s’agit de la première reprise des activités physiques de l’entreprise aux États-Unis après une fermeture généralisée à la mi-mars.

Pour rappel, Apple avait commencé à fermer ses magasins en Chine en raison du coronavirus en janvier. Puis, elle les a rouverts vers la mi-mars. Néanmoins, la propagation de la maladie hors de la Chine continentale vers les autres pays du monde a amené l’entreprise a fermé tous ses magasins en dehors de la Chine continentale peu de jours après.

Crédits Unsplash

Apple n’a commencé à rouvrir ses magasins situés à l’extérieur de la Chine que récemment en ouvrant son magasin en Corée du Sud puis en Allemagne.

Une ouverture progressive

L’entreprise a déclaré qu’elle ne rouvrirait que « quelques » magasins en Alabama, en Alaska, en Idaho et en Caroline du Sud. D’après les informations de Reuters, le magasin d’Apple à Boise, dans l’Idaho ouvrira ses portes dès le lundi 11 mai 2020 tandis que les autres magasins ouvriront plus tard dans la semaine.

De nouvelles procédures seront mises en place dans les magasins qui rouvriront leurs portes dans les quatre États. Par exemple, les clients et les employés devront passer des contrôles de température et porter des masques avant de pénétrer dans le magasin. Apple fournira également un masque pour les clients qui en sont dépourvus. De plus, l’entreprise avertit que les règles de distanciation sociale limiteront le nombre de clients dans le magasin, ce qui peut occasionner des retards pour les clients qui n’auront pas pris de rendez-vous au préalable.

Apple ne veut prendre aucun risque

Par ailleurs, les dirigeants d’Apple ont assuré qu’ils suivaient de près les données locales dans chaque ville où l’entreprise possède des magasins physiques avant de décider d’ouvrir ou non. Et ce, même si les règles des différents États américains lui permettraient de rouvrir. L’entreprise affirme ainsi dans un communiqué que :

Notre équipe surveille en permanence les données locales sur la santé et les conseils du gouvernement et dès que nous pourrons ouvrir nos magasins en toute sécurité, nous le ferons. (…) Notre objectif principal sera de fournir un service et un support. Nous recommandons, dans la mesure du possible, aux clients d’acheter en ligne pour une livraison sans contact ou un retrait en magasin.

En voilà un qui n’est pas pressé de reprendre ses activités, contrairement à d’autres qui n’en peuvent plus d’attendre.

Mots-clés appleCoronavirus