Apple dépose une plainte au DOJ contre Verizon et AT&T

Le département de la Justice des États-Unis a ouvert une enquête sur les préoccupations d’Apple concernant l’antitrust et la collusion potentielle entre Verizon et AT&T qui viseraient à empêcher l’adoption de l’eSIM.

De son côté, le GSM Association ou GSMA mène aussi des investigations sur l’élaboration des normes régissant l’eSIM.

Un représentant d’AT&T a déclaré qu’avec d’autres membres de l’association des opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile, ils vont collaborer de façon proactive pour faire avancer le dossier concernant l’eSIM et fournir au gouvernement les informations qu’il a demandées.

Apple figure parmi les nombreux fabricants à avoir intégré la technologie eSIM à ses produits Apple Watch et iPad et à avoir fait part de ses préoccupations au DOJ ou ministère de la Justice.

Une collaboration visant à bloquer la technologie eSIM

Le New York Times rapporte qu’il y ait de fortes chances pour que les deux premiers opérateurs sans fil américains, Verizon et AT&T, collaborent ensemble avec le GSMA, qui est le groupe de normalisation de l’industrie du mobile, pour bloquer la technologie eSIM.

Alors que le ministère de la Justice a refusé de commenter l’affaire, des sources anonymes ont déclaré au New York Times que des plaintes officielles avaient été déposées il y a cinq mois environ. Le ministère de la Justice a alors adressé des demandes au GSMA, à AT&T et à Verizon.

L’eSIM risquerait de renverser la position de domination de Verizon et de l’AT&T

Figurant au cœur de l’enquête, l’AT&T et Verizon travaillant avec le GSMA essaieraient secrètement d’influencer la technologie mobile pour maintenir injustement leur domination, tentant ainsi de nuire à la liberté de la concurrence, à l’innovation de l’industrie mobile et, surtout, aux consommateurs.

Selon le rapport du New York Times, les deux opérateurs traitent jusqu’à 70% des clients sans fil américains et l’intégration de l’eSIM représente une menace pour eux étant donné que celle-ci facilite le changement de fournisseurs.

Apple a inclus l’eSIM dans ses iPads depuis un certain temps pour ensuite l’intégrer dans ses montres Apple série 3 cellulaire. Verizon ne permet pas aux utilisateurs d’iPad d’activer le service cellulaire, d’où, la plainte qu’Apple a faite au ministère de la Justice.

Mots-clés apple