Apple : des avantages fiscaux promis par Trump à Tim Cook

Donald Trump semble plus que jamais décidé à mettre en oeuvre certaines des nombreuses promesses qu’il avait faites au cours de sa campagne. Des promesses que certains dirigeants de grandes firmes auraient peut-être aimé que Trump oublie, comme celle en rapport avec les produits Apple et le rapatriement de leur fabrication sur le sol américain.

Quoi qu’il en soit, c’est au cours d’une interview donnée au New York Times que l’on en apprend un peu plus sur les projets du président élu, notamment au travers d’une conversation téléphonique que ce dernier a expliqué avoir eue récemment avec Tim Cook, dirigeant de la firme de Cupertino.

apple-trump

Donald Trump semble bien décidé à rapatrier la production des iPhone sur le sol américain

Lors de cet entretien, les deux hommes ont visiblement échangé sur l’épineuse question de la production des iPhone – et par extension des produits Apple – dans les pays asiatiques. Un point sur lequel Donald Trump voudrait faire plier Tim Cook, en vue de faire de nouveau fabriquer les produits de la firme aux États-Unis.

Quand Donald Trump parlemente avec Tim Cook au téléphone

Le président Trump a beau de pas encore être entré en fonctions, cela ne l’empêche pas de se concentrer sur la mise en place de ses futurs projets. C’est ainsi que l’intéressé a pu s’entretenir avec Tim Cook au cours d’un échange téléphonique qu’il a évoqué en ces termes lors de son interview pour le New York Times :

J’étais honoré hier, j’ai reçu un appel de Bill Gates, un appel très sympathique, nous avons eu une conversation intéressante. J’ai aussi eu un appel de Tim Cook d’Apple et je lui ai dit : ‘Tu sais Tim, l’un de mes plus beaux succès serait de permettre à Apple de construire une grande usine aux États-Unis, ou plusieurs grandes usines aux États-Unis. Plutôt que d’aller en Chine, au Vietnam, ou dans ces pays où vous allez, vous fabriqueriez vos produits ici même’. Il a répondu : ‘Je comprends’, et j’ai ajouté : ‘Je pense que nous créerons certains avantages pour que cela soit possible pour vous, et je crois que vous le ferez. Nous allons vers de grandes réductions de taxes pour les sociétés, et ça devrait vous plaire.

Reste à savoir si ces déclarations sauront convaincre Tim Cook de rapatrier une part plus ou moins importante de sa production au bercail, d’autant qu’Apple a déjà quelques usines aux États-Unis.

Des usines réimplantées en 2013 – notamment pour l’assemblage de Mac Pro et la fabrication de verre pour ses différents appareils – qui n’ont pas vraiment fait l’unanimité comme l’explique The Verge en fin d’article.

Mots-clés appleiphone